Accueil » PVT Nouvelle Zélande » Découvrir la Nouvelle-Zélande » Préparer un Voyage en Nouvelle-Zélande : Budget, organisation & conseils [Guide Complet]

Préparer un Voyage en Nouvelle-Zélande : Budget, organisation & conseils [Guide Complet]

par Jeremybackpacker
voyage nouvelle zelande blog budget

Qui n’a jamais rêvé de partir en voyage en Nouvelle-Zélande ? S’imaginer en plein road trip au pays des longs nuages blancs (Aotearoa, nom d’origine maorie). Entre les décors volcaniques du Seigneur des Anneaux, les chaines de glaciers et les côtes de l’Océan Pacifique, les 2 îles néo-zélandaises pourront combler n’importe quel voyageur !

Mais un voyage en Nouvelle-Zélande ne s’improvise pas. Partir en Océanie, à l’autre bout du monde requiert pas mal de préparation et d’organisation, sans oublier la question du budget.

Si tu souhaites profiter un maximum des paysages et des activités qu’a à offrir le pays des Kiwis, ce guide complet pour organiser son voyage en Nouvelle-Zélande est fait pour toi (ainsi qu’une bonne partie de ce blog).

voyage nouvelle zelande roys peak

Roys Peak – île du Sud

De la meilleure période pour s’y rendre à l’organisation de ton road trip, en passant les dépenses le budget à prévoir pour son voyage en Nouvelle-Zélande (location de camping-car/van, logement, activités, etc..)

Je vais même comparer les budget entre les circuits organisés ou voyage sur mesure avec une organisation autonome, avec une estimation complète de budget pour mois à 2 plus bas dans l’article.

[L’article est long (et complet), mais n’hésite surtout pas si tu as des questions concernant l’organisation de ton voyage ou séjour, je réponds toujours aux commentaires !]

Préparer son Voyage en Nouvelle-Zélande | Sommaire & épingle

voyage-en-nouvelle-zelande-guide

Quel visa pour partir en Nouvelle-Zélande ?

Le visa dont tu auras besoin dépendra de la nature de ton séjour en N-Z.

Cet article est dédié à l’organisation d’un voyage de type « touristique », c’est donc sur ces démarches que je vais me focaliser ici.

Une catégorie entière de ce blog est consacrée au Working Holiday Visa ou PVT en Nouvelle-Zélande.
Si tu souhaites partir étudier, t’expatrier ou rejoindre la famille, je t’invite à consulter les possibilités de visas disponibles sur le site de l’immigration néo-zélandaise.

Comme indiqué sur le site de l’ambassade française en Nouvelle-Zélande, pour les voyages de moins de 3 mois, aucun visa n’est requis pour se rendre sur le territoire néo-zélandais.

Cela étant dit, il y a plusieurs choses à savoir et de conditions à remplir avant d’embarquer à bord de ton vol :

  1. Avoir un passeport valide pour au moins 3 mois après ton départ de Nouvelle-Zélande
  2. Avoir un billet d’avion retour ou avoir les fonds suffisants nécessaires pour en réserver un
  3. Faire une demande de l’autorisation de voyage NZ eTA avant son départ : coute 9 NZD via l’application mobile ou 12 NZD en ligne
  4. Payer l’IVL (International Visitor Conservation and Tourism Levy) : une taxe imposée  aux touristes qui se rendent en N-Z pour financer la protection et la conversation de l’environnement : 35 NZD à payer en même temps que le NZ eTA.

Donc oui, comme tu le penses certainement, la N-Z n’impose pas de visa, mais se rattrape autrement (financièrement parlant).

Quand tu seras sur le point d’atterrir, il faudra également remplir une fiche de renseignement à remettre à la douane de l’aéroport, et s’engager à respecter le TIAKI (promesse de respecter la nature et l’environnement du pays).

Cette courte vidéo expliquant ce qu’est le TIAKI t’aidera à t’imprégner de la culture néo-zélandaise et maorie.

Comment préparer son voyage en Nouvelle-Zélande ?

Avant d’attaquer les parties plus excitantes de l’organisation d’un tel voyage (on y vient juste après), il faut bien passer par les préparatifs administratifs et pratiques.

Côté documents/administratifs, outre le visa dont on vient de parler, il faudra penser  à :

  • Faire une copie de ses papiers d’identité (et se les envoyer par mail)
  • Faire le nécessaire auprès de sa banque pour pouvoir retirer de l’argent sur place
    (ou changer ses euros en dollars néo-zélandais, mais je déconseille de se balader avec de grosses sommes en poche)
  • Demander son permis international si tu comptes louer un véhicule (ici pour les Belges)
  • Souscrire à une bonne assurance voyage internationale (les assurances liées banques sont souvent très basiques..)

🚑 LA QUESTION DE L’ASSURANCE POUR UN VOYAGE EN NOUVELLE-ZÉLANDE 🇳🇿 :

Si jamais tu n’as pas encore réglé le sujet (épineux) de l’assurance voyage, voici 2 très bonnes solutions que je te conseille en fonction de la durée de ton voyage :
1) Voyage de moins de 2 mois : la Tourist Card de GobyAVA. C’est une assurance multirisque complète et valable pour le monde entier, ça inclut les frais médicaux dès le 1er €, rapatriement, responsabilité civile à l’étranger, etc !

assurance-voyage-sejour-court

2) Voyage de plus de 2 mois : Le plan santé AVAnture qui est surtout intéressant pour son tarif « backpackeur » / sac à dos. C’est celui qu’on utilise le plus depuis plusieurs années vu qu’on privilégie les voyages « longs » (si tu voyages avec du matériel, leur nouveau plan DIGINOMAD est une option aussi). Idem, couverture monde entier dès le 1er €, rapatriement etc, et surtout excellent rapport couverture / prix.

séjour-sac-à-dos-assurance-voyageur

Sinon, tu peux également trouver l’assurance adaptée à ton voyage (destination, durées,..) en 3 clics via leur comparateur en ligne (le code JEREMYAVA t’offre 5% sur la plupart des plans).
En toute transparence, utiliser ce code te fait économiser, mais me permet de toucher une petite commission au passage, ce qui est façon de soutenir ce blog et mes articles qui, je l’espère, te sont utiles (donc merci à tous ceux qui y pensent 🙏🏼)

Je t’invite également à lire mon guide ultra complet « Comment bien choisir son assurance voyage ? » dans lequel j’explique tout pour savoir quand (ou non) il est essentiel de prendre une assurance voyage (les cartes bancaires, par exemple, qui sont souvent des fausses croyances qui ne couvrent pas grand-chose).

Concernant les aspects pratiques, voilà ce qu’il me semble important d’avoir en tête avant de partir pour plusieurs semaines à l’autre bout du monde :

  • Différents hémisphères = saisons inversées : la France et la Belgique étant dans l’hémisphère nord, nous avons tous grandi avec les saisons à certaines périodes de l’année.
    La Nouvelle-Zélande est cependant dans l’hémisphère sud. Donc l’été s’étend de décembre à février, l’hiver de juin à août, etc.
    On verra un peu plus bas quelle est la meilleure période pour explorer le pays des Kiwis
  • Le décalage horaire le plus important au monde : durant l’été français, le décalage avec la Nouvelle-Zélande est de 10 heures (d’avance pour la N-Z). En hiver, la différence est de 12 heures.
  • La conduite à gauche : en N-Z, on roule donc du côté gauche de la route, et le siège se trouve du côté droit du véhicule. Mais étonnement, on s’habitue plus rapidement qu’on pourrait le penser.
    Plus d’informations sur la conduite en Nouvelle-Zélande.
  • Prises électriques : il te faudra un adapteur de type I pour charger tes appareils électriques. Si (comme tout le monde) tu oublies d’en acheter un avant ton départ, tu en trouveras facilement à l’aéroport.

    adaptateur voyage nouvelle zelande type 1

    Prises électriques de type I, la norme en Nouvelle-Zélande.

Quel budget pour un voyage en Nouvelle-Zélande ?

La question du budget lorsqu’on prépare un voyage est toujours un sujet compliqué à aborder pour nous, chers blogueurs.

La raison principale est que chaque personne à sa manière de voyager. Et la façon d’explorer de profiter d’un pays est en lien direct avec le budget qu’on peut consacrer à son séjour (ainsi que la durée de celui-ci).

Prenons l’exemple du road trip idéal en Nouvelle-Zélande (oui, je fais un peu ma pub).

Dans notre cas, pour un road trip de 6 semaines à travers les 2 îles, nous n’avons dépensé que 2150 NZD (soit environ) 1250€ par personne.

road-trip-nouvelle-zelande-carte-itineraire

Itinéraire de notre road trip en Nouvelle-Zélande

Je détaille notre itinéraire dans l’article cité plus haut, mais si ce montant est si bas, c’est parce que j’avais acheté mon propre van en N-Z, qu’on cuisinait 9 repas sur 10 et qu’on avait un petit budget, etc.

Or, si tu pars pour quelques semaines ou moins de 3 mois, acheter un véhicule sera compliqué, donc une location sera la meilleure option et te reviendra moins cher qu’un achat.

Pour te donner une estimation « fourchette », je pense que pour 1 mois en Nouvelle-Zélande, en louant un van ou un camping-car, en dormant principalement dans des campings gratuits, en faisant quelques activités phare, il faudra compter entre 4000 et 6000€ pour deux (vols inclus).

Cela étant dit, afin de t’aider à préciser cela, tout au long des sections suivantes, je vais t’estimer les dépenses de manière plus précise (réservation du vol, location de véhicule, activités populaires, logements, etc.)

En fin d’article, tu trouveras un exemple de budget détaillé pour 2 personnes qui se rendraient 3 semaines en Nouvelle-Zélande.

Quelle est la meilleure période pour aller en Nouvelle-Zélande ?

Selon moi, il faut distinguer 2 aspects principaux pour décider à quelle période de l’année on souhaite voyager en Nouvelle-Zélande.

1. L’aspect météorologique (saison & climat)

Comme déjà expliqué, les saisons étant inversées, c’est assez logiquement durant l’été que la Nouvelle-Zélande bénéficie du meilleur climat sur les 2 îles du pays.

Meilleure periode voyage nouvelle zelande

Meilleure période pour voyager en N-Z (climat)

L’été est la saison la moins pluvieuse et la plus ensoleillée, avec les journées les plus longues. À toi les plages, le surf, les sorties kayak, les grands ciels bleus dégagés idéals pour profiter des randonnées au Tongariro ou au Taranaki.

Si les mois de décembre à février ne sont pas envisageables, j’aurais tendance à te privilégier l’automne et non le printemps.

Les températures moyennes de l’automne sont plus élevées que celles du printemps, car on sort de l’été.

C’est d’ailleurs à cette période-là qu’on a décidé de faire notre road trip au départ d’Auckland.

La raison principale de ce choix n’était pas la saison, mais bien l’affluence touristique.

2. L’aspect touristique (afflux et prix)

Comme tu t’en doutes, l’été signifie aussi haute période touristique. Les gens veulent assez logiquement profiter du meilleur climat possible durant leur voyage en Nouvelle-Zélande.

S’en ressent une hausse généralisée des prix de décembre à février. Avec un budget voyage qui pourra facilement grimper.

Les couts de réservation de véhicules (vans ou camping-cars) ainsi que les logements sont beaucoup plus élevés en été (en plus de ça, il faut s’y prendre plusieurs mois à l’avance).

Donc une bonne manière de réduire ses dépenses et de « voyager pas cher » en Nouvelle-Zélande sera d’éviter cette haute saison.

periode non touristique nouvelle zelande

Quand voyager en Nouvelle-Zélande (aspect touristique)

Les réservations d’activités sont elles moins variables en fonction des saisons (sauf les prix des huts en montagnes (logement du coup)). Même s’il faut réserver parfois plusieurs semaines à l’avance si tu comptes voyager entre décembre et février.

Enfin, dernier point qui était le plus important pour nous, éviter les grandes foules. On préfère accepter quelques jours de mauvais temps pour éviter le pic touristique et retrouver des campings bondés dès 14h.

On a voyagé en mars/avril et on a trouvé que c’était le compromis idéal !

D’ailleurs, si on « combine » mes 2 graphiques « faits maison », on se rend compte que l’automne semble être la meilleure saison pour explorer la Nouvelle-Zélande !
meilleure-periode-voyage-nouvelle-zelande-blog

Quel budget pour ses billets d’avion ?

La réservation des vols est souvent le premier coup dur pour le compte en banque. La Nouvelle-Zélande est la destination la plus lointaine au monde de la France, donc forcément, ça se ressent sur le prix.

Même, en fouillant bien, en comparant, on peut trouver des allers simples pour 600€ par personne et des aller-retour en dessous des 1000€.

Avant de réserver, il faut déterminer sa ville d’arrivée et sa ville de départ.

aéroports nouvelle-zelande

Aéroports principaux en Nouvelle-Zélande

Concernant l’île du Nord, l’aéroport d’Auckland est le mieux desservi du pays, et de loin. Souvent les vols les moins chers y atterrissent donc.
Mais atterrir à Wellington, la capitale, est tout aussi envisageable.

Concernant l’île du Sud, Christchurch et, dans une moindre mesure, Queenstown seront les 2 options les plus intéressantes.

Pour réserver, 2 options principales s’offrent toi, et ça dépendra également de ton budget.

1. Ces bons vieux comparateurs en ligne qu’on connait tous (personnellement j’ai toujours utilisé Skyscanner et j’ai rarement trouvé mieux ailleurs) :

Voir les vols les moins chers pour la Nouvelle-Zélande :
De Paris vers la Nouvelle-Zélande
De Lyon vers la Nouvelle-Zélande
De Marseille vers la Nouvelle-Zélande
De l’ensemble de la France vers la Nouvelle-Zélande
De la Belgique vers la Nouvelle-Zélande

2. Réserver son vol avec une compagnie aérienne réputée (Air New Zealand, Qatar, Emirates,…). Forcément, les prix seront plus élevés, mais ça apporte des garanties certaines en termes de confort, de qualité de services et de fiabilité (annulation, perte de bagages, etc.

Vu que c’est un autre long sujet, j’ai décidé de rédiger un guide complet sur la réservation de billets d’avion pour l’Océanie.

entrepreneurs-nomades-podcast-voyage-jeremybackpacker

S’abonner sur Spotify ou sur Apple podcast

 

Le budget pour la location d’une voiture, d’un van ou d’un camping-car

Pour profiter pleinement de la Nouvelle-Zélande et optimiser son voyage, je te recommande vivement la location d’un véhicule. Ça t’apportera une liberté, une autonomie et une flexibilité sans égal (oui, le climat peut être capricieux, même en été).

Louer une voiture en Nouvelle-Zélande

Louer une voiture en Nouvelle-Zélande peut aller de 20 à 50€ par jour en fonction des saisons et des modèles. Montant auquel il faudra rajouter les logements pour la nuit. Sauf si tu veux vraiment voyager pas cher, le combo voiture + camping en tente se fait aussi, mais faudra prévoir un bon sac de couchage pour les nuits.

Comme toujours, je recommande vivement de comparer différentes options, mais une bonne solution reste les comparateurs en ligne. DiscoverCars est souvent parmi les comparateurs de voitures qui offrent les meilleurs deals, et on peut récupérer le véhicule directement depuis l’aéroport d’Auckland, par exemple.

Je te laisse comparer par toi-même :

Louer un van aménagé ou un camping-car

voyager en camping car nouvelle zelande

cela peut fortement varier en fonction de tes besoins. Un couple qui louera un campervan d’entrée de gamme ne paiera pas du tout la même chose qu’une famille de 5 qui aura d’un camping-car aménagé pour l’ensemble de son voyage.

Les prix fluctueront aussi pas mal en fonction des saisons. Mais aussi des modèles, de l’ancienneté du véhicule, etc.

En tarif journalier, ça pourrait aller de 30€ pour un van basique à plus de 150€ pour un camping-car récent.

J’ai rédigé un article complet sur la location de véhicule aménagé en Nouvelle-Zélande, qui devrait t’apporter beaucoup d’informations pratiques et concrètes.

Sinon, le comparateur de Motorhome Republic (le numéro 1 en Océanie) te permettra de te faire une bonne idée en quelques secondes.

Loading search form…

Note : il y a évidemment d’autres moyens de déplacement pour voyager en Nouvelle-Zélande et réduire son budget. Les randonneurs expérimentés connaissent peut-être la mythique Te Araroa (3000 km’s pour traverser la N-Z à pied). Mais voyager en bus est aussi une pratique très courante, avec un système « hop-on / hop-off » comme ceux de Kiwi Experience.

Les types de logements

Second secteur pour lequel les prix varieront beaucoup en fonction des saisons, les logements.

Il y a 3 grands types de logements que les voyageurs privilégient en Nouvelle-Zélande. Là aussi le choix dépendra du type de voyageur (solo, en famille, en couple,…) et bien évidemment de son budget :

  1. les auberges de jeunesse
  2. Les logements privés
  3. Le camping

1. Les auberges de jeunesse

J’ai longtemps voyagé seul, notamment lors de mon PVT en Australie. J’ai rapidement découvert et apprécié la vie en auberge de jeunesse (hostels en anglais).

Ça permet de rapidement rencontrer d’autres voyageurs (potentiellement des futurs compagnons de voyage), de découvrir la vie de backpacker, etc.

Mais l’avantage est surtout financier, une chambre dans un dortoir commun (8 lits ou plus) coute entre 7 et 10€ par nuit.

2. Les logements privés

Plusieurs options s’offrent à toi en fonction du nombre de personnes et de ton budget. Se loger en Nouvelle-Zélande peut rapidement couter cher. Airbnb peut être une bonne solution pour trouver des prix abordables.

On peut trouver des chambres doubles à partir de 20-25€ la nuit sur Auckland, ce qui reste abordable et économique à deux.

Pour des chambres familiales (admettons 2 parents et 3 enfants), il faudra plutôt compter 60€ par nuit minimum (toujours sur Auckland).

Mon conseil c’est de se prendre une nuit ou deux à l’arrivée histoire d’encaisser le décalage horaire et de récupérer, avant de partir explorer le pays qui est parfaitement adapté pour le mode de logement le plus économique et imprévisible, le camping !

3. Le camping en Nouvelle-Zélande

Camper en Nouvelle-Zélande est clairement la meilleure manière de rentabiliser la location de son van/camping-car.

Les applications WikiCamps NZ et Campermate deviendront tes nouveaux guides. Ces apps te permettent de facilement trouver tous les campements autour de toi, ainsi que leurs aménagements (douches, toilettes, etc.).

La Nouvelle-Zélande fait partie de ses pays connus pour leurs road trips, donc forcément, le pays s’est adapté et rend cela beaucoup plus simple que dans d’autres pays.

camping nouvelle zelande lac pukaki

Camping au lac Pukaki

Il existe énormément de campings gratuits (avec parfois quelques aménagements basiques), mais aussi des campings DOC (qui restent très abordables,  qui varient entre 3 et 5€ par personne).

Et enfin, des campings payants avec tout le confort qu’on peut attendre d’un camping entretenu par des locaux :

  • cuisine commune équipée
  • douches chaudes
  • des grandes aires avec la possibilité de connecter le véhicule à l’électricité
  • etc.

Plutôt compter 8-9€ par adulte et 4-5€ par enfant pour ces campings.

Ils sont souvent privilégiés par les familles ou les personnes plus âgées qui ont certain budget pour leur road trip, ou quand il n’y a pas d’autres options aux alentours et qu’on a envie d’une bonne douche chaude !

Mais payant ou non, la vie de nomade en van (ou en camping-car) a surtout cet aspect unique de liberté qui te permet de passer d’un paysage de montagne verdoyant à l’océan en quelques heures. Et c’est bien ça qui fait la magie d’un séjour en Nouvelle-Zélande.

Les 5 incontournables d’un voyage en Nouvelle-Zélande

Je pourrais te parler pendant des heures des endroits que tu dois absolument inclure dans ton itinéraire au pays des Kiwis.

Cependant, je vais te faire un top 5 des endroits qui m’ont le plus marqué et que je te recommande vivement d’ajouter sur ta liste !

1. Mont Aoraki/Cook (parc National Aoraki/Cook – île du Sud)

La chaine de glaciers du Mont Aoraki (nom aborigène)/ Cook (en l’hommage du capitaine) est probablement l’endroit le plus connu de Nouvelle-Zélande, mais son statut est amplement justifié.

Je n’ai pas honte de dire que j’ai été ému quand je me suis retrouvé face à ce géant de glace de 3 724 mètres qui se dresse au-dessus du glacier Tasman.

voyage nouvelle zelande mont aoraki cook

Devant le Mont Aoraki/Cook pour la première fois

C’est simplement le point culminant des alpes du sud, mais aussi de l’ensemble de la N-Z.

Et quand je te conseillais le camping, ce n’est pas pour rien. Tu peux camper gratuitement aux abords du lac Pukaki, avec vue le Mont Aoraki/Cook au loin, un paysage dont on ne se lasse pas.

Le Mont Aoraki/Cook fait bien évidemment partie de mon top 10 des endroits à visiter sur l’île de Sud.

2. Le mont Taranaki – parc National d’Egmont – île du Nord

J’ai dû m’y reprendre à 2 fois pour enfin l’apercevoir. Le Taranki, bien qu’impressionnant, est réputé « timide » par les Néo-Zélandais. Souvent caché dans les nuages.

Mais quand le ciel se dégage, le spectacle qu’offre ce volcan est incroyable. (dernière éruption en 1854, je te rassure).

voyage nouvelle zelande mont taranaki

Le Mont Taranaki -île du Nord

Je te conseille vivement de faire une randonnée de 2 jours et de dormir dans une hut, perdue dans les montagnes. Pour profiter de cette vue au coucher et au lever du soleil. (bien se renseigner auprès de l’office du tourisme du parc national avant de se lancer).

3. Milford Sound – île du Sud

Autre région très connue, mais comment te parler de la Nouvelle-Zélande sans mentionner les Sounds. Milford Sound est un fjord du sud-est de l’île du Sud.

La plupart des touristiques espèrent un ciel dégagé et bleu pour leur croisière. Mais crois que le spectacle et la région valent 100 fois plus le détour lorsque la pluie est la partie.

Les Néo-Zélandais du coin te le diront, le vrai visage des fjords de Milford Sound est celui qu’on peut découvrir sous la pluie. Des centaines de cascades se créent le long des falaises. Aussi bien sur la route que lors de la croisière, ça crée une atmosphère unique et indescriptible.

milford sound ile du sud nouvelle zelande

Milford Sound

4. Le parc National de Tongariro – île du Nord

La randonnée du Tongariro (Alpine Crossing) est devenue l’une des randonnées les plus réputées au monde. Notamment, car elle abrite la fameuse montagne du Mordor, de la trilogie du Seigneur des Anneaux.

Une randonnée d’une journée à ne pas rater lors de ton voyage, paysage lunaire garanti (oui, je suis fier de cet adjectif, tu comprendras quand tu y seras !)

5. Lever de soleil au sommet de Roys Peak – Wanaka, île du Sud

Si tu fais partie de ces braves randonneurs qui sont prêts à se lever à 4h du matin pour attaquer 2 heures d’ascension, tu profiteras d’un spectacle unique au-dessus de Wanaka.

Pour ceux qui veulent sortir un peu des sentiers battus, le Isthmus Peak offre une vue tout aussi incroyable et est bien moins prisé que Roys Peak.

Là aussi je te conseille de voir avec l’office du tourisme de Wanaka pour savoir quand démarrer la rando.

roys peak wanaka tourisme nouvelle zelande

Vue au sommet de Roys Peak – Wanaka

Je pourrais aussi te citer Abel Tasman, Rotorua, Nelson Lakes National park et bien d’autres. Mais tu retrouveras tous ces lieux dans l’article dédié à notre itinéraire de road trip.

Réserver les activités, tours et excursions en Nouvelle-Zélande

C’est là où la Nouvelle-Zélande fait fort. Niveau activités, loisirs, excursions, croisières et j’en passe, il y a vraiment de quoi satisfaire tous types les voyageurs.

C’est également un facteur qui peut faire grandement varier ton budget. Rien que la visite de Hobbiton coute désormais 89 NZD et ça augmente ponctuellement.

Le choix est presque infini (le budget l’est souvent moins). Entre Queenstown, qui est réputée pour être la ville de l’adrénaline (skydive), et des croisières au large de Kaikoura pour tenter d’apercevoir des dauphins et des baleines (et même des orques (de décembre à mars), ça te donne une bonne idée de l’étendue des activités possibles là-bas.

Voici un petit des prix des activités phares en Nouvelle-Zélande (ces prix peuvent évidemment évoluer (plus souvent à la hausse qu’à la baisse, qu’on se le dise) :

  • Visite de Hobbiton : 45€
  • Observation des baleines à Kaikoura : 90€
  • Visite des grottes Waitomo glowworms : 30€
  • Visite du parc géothermique Wai O Tapu : 18€
  • Saut en parachute (skydive) à Queenstown : 170 à 250€
  • Activité sensation forte à Queenstown (jetboat, tyrolienne) : 60-70€
  • Transport Tongariro : 20-25€
  • Journée Kayak – randonnée à Abel Tasman : 35€
  • Survol en hélicoptère du glacier Franz Josef : 150 à 200€
kayak abel tasman parc national

Journée Kayak – rando à Abel Tasman

Et j’en passe ! Les prix sont en €, car ça te permettra plus facilement d’estimer ton budget voyage. Maintenant, garde en mémoire que le court entre le dollar néo-zélandais et l’euro peut varier.

Si tu pars en Nouvelle-Zélande, il est souvent préférable de réserver les « grosses activités » bien à l’avance. Si ton séjour se déroule durant la haute saison touristique (disons de décembre à février), il est parfois recommandé de réserver jusqu’à 6 mois à l’avance pour être sûr d’avoir les dates qui te conviennent le mieux.

Nous, on a voyagé dans le cadre de mon PVT en N-Z, et on a fait notre road trip hors haute saison (en mai), donc on a plutôt eu de la chance.

Si tu préfères réserver l’une ou l’autre excursion / activité à l’avance et sans mauvaise surprise, Civitatis est à mes yeux l’une des plateformes francophones les plus fiables, sérieuses et de qualité.

Tu en as pour tous les prix, et 2 avantages intéressants :

  • Tu peux lire des avis récents
  • Les tours / agences / guides / transferts listés sur le site sont vérifiés et sérieux.
  • Ils ont d’excellents Free Tour (oui, entièrement gratuits !)
  • Tu peux annuler certaines activités sans frais

Voilà quelques exemples d’activités les plus populaires en Nouvelle-Zélande :

 

Voyages sur mesure / organisé VS voyager autonome

La question ici va être de t’aider à savoir quel type de voyage te convient le mieux pour visiter la Nouvelle-Zélande, voyage organisé, sur mesure ou en totale autonomie (ce qui signifiera plus de préparation et planification en amont).

Là aussi, je peux te partager mon (humble) avis, mais chacun voyage et prévoit un budget différent en fonction de ses envies.

La première option, comme expliqué, c’est de « tout » planifier par toi (vous)-même. Pas forcément évident de planifier un tel trip dans un pays si différent et à l’autre bout du monde (et si tôt à l’avance, la plupart du temps).

C’est évidemment faisable, et ces articles sont là pour t’y aider au mieux !

La deuxième option consiste à demander des devis (gratuits) à des agences locales, ça te permettra d’avoir plusieurs prix, de préciser ta demande et d’être guidé / conseillé sur les options.

australie logo sydney facilePour ceux que ça intéresse, je recommande Sydney Facile. C’est la seule agence 100% francophone basée en Océane et qui a plus de 10 années d’expérience. Ils pourront te conseiller les meilleurs tours/activités. (ils les testent tous avant de les proposer) ou t’aider à planifier ton road trip entièrement (location van/camping-car). Le tout en fonction de ton budget.

Yan, le fondateur, est un gars génial, vraiment dédié et passionné. L’avantage, c’est qu’ils peuvent te trouver des deals spéciaux vu qu’ils ont des contacts directs avec des loueurs et des tours sur place.

Leur demander un devis sur mesure ne te coute rien, tu précises la période, ce que tu as envie de faire, ton projet de voyage (dans les grandes lignes) et ils reviendront vers toi rapidement. Aussi, ils te feront 5% de réduction sur le prix total si tu leur précises venir de ma part (Jeremybackpacker).

Quid des circuits organisés ?

Il existe désormais pas mal de circuits organisés pour la Nouvelle-Zélande.
J’avoue n’avoir pas énormément à dire sur cette façon de voyager, car je n’ai jamais expérimenté.

Ça peut avoir une utilité car ça simplifie énormément de choses, il faut souvent compter au minimum 1500-1700€ pour un circuit en Nouvelle-Zélande. Mais il s’agit donc de tracés où tout est prévu à l’avance, et souvent organisé par des acteurs actifs dans le tourisme de masse, qui est rarement la façon la plus efficace de soutenir l’économie locale.

Organiser son voyage par soi-même

En tant que « backpackers », on cherche toujours à réduire nos dépenses. Et bien souvent, une agence, et c’est bien normal, va facturer ses prestations, pour le travail d’organisation du voyage dont elle se chargera pour toi.

Personnellement, on adore cette phase de préparation. Bon, parfois c’est un peu compliqué de penser à tout. Et c’est parfois fatigant de chercher toujours l’option la moins chère.

Mais souvent, on a le temps, donc ça aide aussi.

Comme je le disais plus haut, si notre road trip d’un mois et demi en NZ ne nous a couté « que » 1250€ par personne, c’est parce qu’on a tout organisé par nous-mêmes. Mais aussi parce que j’avais déjà mon propre van aménagé (que j’avais acheté après avoir travaillé pendant 5 mois sur place).

Theresa m’a rejoint pour ce road trip durant sa pause universitaire, donc il serait plus juste d’ajouter son vol aller-retour d’environ 1100€, ce qui ferait un total de 2350€.

Mais on parle ici de 6 semaines, soit le double du temps prévu pour les circuits organisés pour un budget similaire.

Le mieux, c’est de faire une estimation d’un budget pour 2 d’un mois, non ?

Exemple de budget pour 1 mois de voyage en Nouvelle-Zélande

Bon, je vais essayer de faire la meilleure estimation de budget pour un voyage de 4 semaines en Nouvelle-Zélande en mode road trip à travers les 2 îles pour 2 personnes (arrivée à Auckland (île du Nord) et retour depuis Christchurch (île du sud).

Je vais partir du principe que vous suivez mes merveilleux conseils (oh humour, ça va) et que vous partez en mars (automne).

Tarifs pour 2 personnes :

  • Vols aller Paris – Auckland + vols retour Christchurch – Paris : 2300€
  • Logements pour 2 nuits sur Auckland : 50€
  • Location d’un campervan « entrée de gamme » : +- 1000€ (33€/jour)
  • Budget essence pour environ 5000 kilomètres (2 îles) : +- 650€
  • Budget nourriture pour 4 semaines (principalement cuisiner soi-même avec quelques extras) : 450€
  • Activités / extras (là ça dépendra beaucoup de vous, ça peut vite grimper) : 250€
  • Ferry Wellington – Picton avec le van : 100€
  • Divers (achat pratique, machines à laver, quelques campings payants..) : 250€

Ce qui donnera un budget total de 5050€ pour deux, soit 2525€ par personne pour un voyage d’un mois en Nouvelle-Zélande, tout inclus !

Ce qui me parait tout à fait réaliste.

camper en nouvelle zelandeAlors, mon côté « backpacker » et « do it yourself » joue peut-être un peu. Notamment sur l’aspect nourriture, où on faisait attention à nos dépenses (supermarché Pack N Save est le moins cher), où on s’est fait quelques snacks / repas achetés sur le pouce, mais pas de vrai restaurant.

Tout comme les activités, où on a tendance à privilégier des activités gratuites ou peu onéreuses. Un saut en parachute peut vite couter 150-200€ par personne, etc.

J’ai été un peu surpris de ne pas trouver de blog détaillant un budget familial pour un voyage en NZ (disons 2 parents + 2-3 enfants).

Si jamais tu en trouves (ou en rédige un !) complet sur le sujet, n’hésite pas à me le communiquer en commentaire !

Sinon la section « voyage en famille en Nouvelle-Zélande » sur le forum du Routard contient surement des infos utiles.

Derniers conseils avant le départ

On arrive à la fin de ce long article (je t’avais prévenu au début, j’aime quand c’est complet et concret, désolé !).

J’espère que tu as trouvé un maximum d’informations et que ce blog t’a aidé à préparer et organiser ton futur voyage en Nouvelle-Zélande !

Quelques derniers conseils pratiques :

  • N’hésite pas à comparer tes options, beaucoup d’agences t’offrent la possibilité d’obtenir un devis gratuitement
  • Privilégie la qualité et non la quantité. Je pense que 4 semaines est la durée minimum d’un séjour en NZ pour pouvoir explorer les 2 îles. pour 2-3 semaines, j’aurais tendance à te conseiller de te focaliser sur une des 2 (avec une petite préférence pour l’île du Sud tout de même..)
  • N’oublie pas ton appareil photo ! En 4 ans de voyage, c’est en Nouvelle-Zélande que j’ai vu les plus beaux paysages de ma vie.
  • N’hésite pas à consulter mes autres autres articles sur ce pays sur le blog, d’autres sont à venir. Mais pour y avoir passé 10 mois, tu te doutes que des choses à partager, j’en ai un paquet !

Si ce (long) article t’a plu, n’hésite pas à voter via le système d’étoiles (ça fait toujours plaisir). Tu peux aussi partager l’article (le bouche-à-oreille m’aide énormément en tant que blog indépendant) ou simplement me poser tes questions via l’espace des commentaires, j’y réponds toujours avec plaisir.

Tu peux aussi simplement me dire que l’article t’a aidé pour ton futur voyage en Nouvelle-Zélande, c’est toujours agréable de savoir que des courageux lisent des longs articles jusqu’au bout !

On se retrouve dans le prochain article,

À bientôt,

Jérémy

4.6/5 - (25 votes)
Cet article t'a été utile ? N'hésite pas à le partager ou l'envoyer à un proche. :)

Ça devrait aussi t'intéresser !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 Commentaires

El Ouardi 13/11/2022 - 10:35

Bonjour Jeremy,
Merci pour ce blog très bien détaillé, on y trouve toutes les infos et conseils nécessaires pour réussir son voyage. Nous comptons, ma fille et moi, réaliser notre projet en juin 2023 pour une durée de 5 semaines si pas de changement de situation sanitaire et ton blog est vraiment ce qu’il nous faut.
Une petite question Jeremy, faut-il réserver ses billets d’avion et logement dès maintenant ou attendre un peu?
Merci encore et bon courage à toi.
A bientôt.

Répondre
Jeremybackpacker 20/11/2022 - 15:56

Hello !

Super projet de voyage, content que le blog puisse vous aider à le préparer !

Attention qu’en juin, c’est juste avant l’hiver dans l’hémisphère sud, et si vous comptez explorer le sud-ouest de l’île du sud (qui est magnifique), il y fera probablement déjà assez froid.

Niveau risque sanitaire, je pense franchement que tout cela est derrière nous, je ne pense pas qu’ils auraient tout réouvert comme cela s’ils pensaient devoir refermer à nouveau vu l’impact économique que ça a sur le pays.

Pour te répondre, au plus tôt vous réserver, au mieux c’est (niveau choix et prix), idem si vous souhaitez louer un véhicule aménager, réserver des activités etc. Maintenant, si vous partez en juin, la demande est plus faible qu’en été (décembre à février où là il faut bien réserver 4-5 mois à l’avance).

Ce sont de simples conseils, si vous souhaitez pouvoir poser vos questions et être davantage conseillé de façon personnalisée en fonction de vos envies, dates, budgets etc, je vous recommande de contacter Yan de Sydney Facile, c’est la seule agence 100% francophone basée en Océanie depuis 10 ans, ils sont vraiment top et pourront même vous faire une estimation gratuite du budget (+petit ristourne si vous précisez venir de ma part :)).

Au plaisir,

Jérémy

Répondre
Pauwels Hans 02/04/2022 - 10:35

Bonjour Jeremy,
Je commence la préparation d’un voyage en N-Z, probablement mars-avril 2023. Alors, ton blog c’est vraiment LE truc que je souhaitais trouver. Nous avions prévu 6 semaines, en pensant que ce serait très cool, mais si je comprends bien faudra quand même pas trop traîner.
Merci pour ce blog, je reviendrai surement vers toi avec des questions quand je serai plus avancé dans la préparation.
A bientôt
Hans

Répondre
Jeremybackpacker 01/05/2022 - 16:49

Hello Hans !

Avec plaisir, merci pour ton commentaire !

Content que le blog te soit utile 🙂

N’hésite pas !

Jérémy

Répondre
cyrille 24/07/2020 - 19:47

Merci beaucoup pour ces informations détaillées. J’envisage faire un petit voyage en Nouvelle-Zélande et ses informations vont m’être très utiles.

Répondre
Jeremybackpacker 25/07/2020 - 08:42

Salut Cyrille,

Merci beaucoup pour ton commentaire (et de l’avoir lu jusqu’au bout, car c’est un sacré morceau, haha).

Content que l’article t’ait intéressé, n’hésite pas si tu as des questions 🙂

Au plaisir,

Jérémy

Répondre

Des cookies sont utilisés sur ce blog pour te garantir la meilleure expérience. Continue pour accepter. D'accord En savoir plus.