Accueil » PVT Nouvelle Zélande » Tongariro Alpine Crossing : la plus belle randonnée d’un jour de Nouvelle-Zélande ? [Le Guide Ultime 2023]

Tongariro Alpine Crossing : la plus belle randonnée d’un jour de Nouvelle-Zélande ? [Le Guide Ultime 2023]

par Océane Pommereau Dernière mise à jour le
Dernière mise à jour le
tongariro-alpine-crossing-randonnée-nouvelle-zelande

Qui n’a jamais entendu parler de la fameuse randonnée du Tongariro ? De son nom complet : “La Tongariro Alpine Crossing“. Cette randonnée est depuis toujours considérée comme l’une des plus belles randonnées à la journée de Nouvelle-Zélande. Mais depuis que Peter Jackson a choisi ses décors et ses montagnes pour illustrer au grand écran le Mordor ainsi que la Montagne du Destin, la popularité de cette randonnée aux lacs turquoise et au cratère rouge en plein cœur des terres volcaniques n’a jamais cessé d’attirer des randonneurs du monde entier à arpenter ses sentiers !

Et pour cause, le Tongariro Alpine Crossing a été élue plus belle randonnée à la journée de Nouvelle-Zélande, mais est aussi régulièrement dans le TOP 10 mondial des plus belles randonnées.

Si tu ne la connais pas encore ou si tu souhaites plus de renseignements, tu es au bon endroit ! À la fin de ce guide complet imagé, tu auras toutes les informations nécessaires pour programmer ta randonnée.

Je t’expliquerai pourquoi le Tongariro Alpine Crossing est l’un des incontournables de Nouvelle-Zélande, bien que Jérémy ait déjà abordé cela dans “Préparer un voyage en Nouvelle-Zélande“. Je te parlerai aussi du parcours, du dénivelé, des différentes étapes et des difficultés. Tu trouveras aussi ici, des tips sur quand et comment y aller, où dormir, mais aussi les risques qu’elle peut représenter. Tu auras donc mes meilleurs conseils pour cette randonnée que j’ai vraiment adorée !

Si à la fin tu as encore des interrogations, n’hésite pas à me laisser un commentaire (ou à écrire à Jérémy sur Instagram). On essayera de t’aider au mieux pour préparer ton aventure sur la randonnée du Tongariro Alpine Crossing !

randonnée-tongariro-guide-nouvelle-zelande

blogueur-voyage-jeremybackpackerSalut, c’est Jérémy, voyageur passionné et auteur de ce blog 👋🏼 Ce blog voyage né en 2018 par pure passion. Aujourd’hui, grâce à vous, il représente une partie de mon métier-passion d’entrepreneur nomade ! Afin de continuer à l’enrichir et le mettre à jour (et par souci de transparence), cet article contient des liens affiliés. Ce sont des liens vers des partenaires de confiance que je sélectionne avec soin (et pour lesquels j’essaie de vous négocier des réductions!). Passer par ces liens pour réserver est la meilleure façon de soutenir ce blog indépendant et ces articles qui, je l’espère, t’aident à préparer ton voyage.
C’est aussi grâce à cela qu’Océane m’aide désormais à enrichir le blog. L’article que tu lis actuellement a d’ailleurs été co-écrit par nous 2. Merci à ceux qui y penseront, et bonne lecture ! 🙏🏼

Le parc national du Tongariro : ce qu’il faut savoir

Créé en 1887, le Tongariro National Park est le premier de Nouvelle-Zélande et se situe dans le centre de l’île du Nord, au sud de Taupo, à 4 bonnes heures d’Auckland (environ 330 kilomètres).

Il est composé d’une chaîne de plusieurs volcans, dont 3 encore actifs (Tongariro, Ngauruhoe et Ruapehu).

Ce lieu est très important dans la culture maorie puisqu’il abrite de nombreux lieux sacrés. Le Mont Tongariro était en effet considéré comme le protecteur du peuple vivant dans la région.

C’est d’ailleurs pour ça qu’il est demandé aux randonneurs de ne pas le gravir, par respect pour la culture maorie. Cependant, j’ai (Jérémy) malheureusement constaté que quelques personnes quittaient le sentier (pourtant bien tracé) pour tenter de le gravir (chose risquée vu le terrain escarpé et non aménagé, ça reste un volcan !). Chose que j’ai du mal à comprendre quand on réalise la beauté des décors de cette randonnée, il est inutile de sortir du tracé déjà magnifique et riche tel qu’il a été pensé.

cratere rouge nouvelle zelande vue dégagée

Le Mont Tongariro

Comme mentionné dans “Les meilleures randonnées de Nouvelle-Zélande : TOP et conseils pratiques“, tu trouveras de nombreux sentiers dans cette région autre que le Tongariro Alpine Crossing. Pour plus d’informations, je t’invite à aller lire la brochure très complète du DOC (Department Of Conservation).

Mais le Tongariro Alpine Crossing est-il la plus belle randonnée à la journée de Nouvelle-Zélande ?

Pourquoi faire la randonnée du Tongariro Alpine Crossing en Nouvelle-Zélande ?

Tu as pris tes billets d’avion et tu cherches maintenant à savoir si ça vaut vraiment le coup d’inclure le Tongariro Alpine Crossing dans ton itinéraire de road trip ? Pendant ton voyage, tu croiseras forcément d’autres personnes ayant déjà fait la randonnée. Celle-ci est très touristique avec 122 200 randonneurs entre 2019 et 2020, selon le DOC.

Organisez votre voyage avec les conseils d’une agence locale 100% francophone !
👉🏼 Conseils sur l’itinéraire et devis offert

Pour ceux que ça intéresse, je recommande Sydney Facile. C’est la seule agence 100% francophone basée en Océanie et qui a plus de 10 années d’expérience.
Ils pourront vous guider et vous conseiller pour :

➜ La location de véhicule (vans, camping-cars, voiture)
➜ Réserver à l'avance les meilleures activités.
➜ Votre itinéraire de voyage (conseils & suggestions).
➜ En résumé, organiser votre voyage sereinement !

Le tout en fonction de votre budget et de vos envies !
Le premier devis est 100% gratuit et sans engagement.
🎁 Pour les lecteurs de ce blog : en précisant le code Jeremy5, vous aurez également un chouette rabais si vous décidez de leur faire confiance !

➜ Obtenir mon devis gratuit

Pourquoi je recommande Sydney Facile ?

Petit aparté, si tu dois encore réserver tes billets, à mon sens, l’indémodable Skyscanner reste le comparateur de vols en ligne le plus complet qui permet souvent de trouver les meilleurs prix, y compris avec de très bonnes compagnies aériennes :

Mais pourquoi cette randonée du Tongariro Alpine Crossing (à ne pas confondre avec la Great Walk de plusieurs jours “Tongariro Northern Circuit”) est-elle si prisée ? Voici quelques éléments de réponse :

1. Pour ses paysages uniques en plein cœur des volcans

Son parcours alpin dans un désert volcanique la rend totalement unique. Tu marcheras entre les fumeroles, tu longeras les lacs émeraude et tu passeras à proximité du cratère rouge… Pour ma part, j’avais (Océane) très peur que ce soit surfait, tu verras, tu en entendras parler à peu près… partout ! Finalement, j’ai vraiment adoré cette randonnée ! C’est effectivement l’une des plus belles que j’ai pu faire (et j’en ai fait un paquet). Le must a été le lever de soleil pendant l’ascension du cratère.

randonnée tongariro lac turquoise-2

Moi qui ne demande jamais d’être pris en photo, face à tel décor, je voulais tout de même un souvenir !

Quant à moi (Jérémy), je ne peux que confirmer ce qu’Océane a partagé. Si je devais résumer en 1 mot cette randonnée, je dirais “lunaire” ! Tu as complètement l’impression d’être sur une autre planète ; entre les grandes étendues, les volcans de part et d’autre, les montagnes environnantes, les lacs émeraude alpins ou le cratère rouge, je pense sincèrement que peu de randonnées dans le monde peuvent offrir un tel dépaysement !

2. Pour les fans du Seigneur des Anneaux

Mordor tongariro alpine crossing

Source : Wiki

Dans « Voyager en Nouvelle-Zélande : 10 choses à savoir pour un départ réussi », j’avais parlé du fait que le Seigneur des Anneaux avait été tourné ici et bien, le Mont Ngauruhoe est en fait la Montagne du Destin (Mt Doom, anglais) ! Depuis le sentier du Tongariro Alpine Crossing, tu auras donc une vue complètement dégagée sur celle-ci.

Nouvelle-zelande-livre-voyage

La randonnée du Tongariro Alpine Crossing

Maintenant, je vais tout te dire sur la randonnée du Tongariro Alpine Crossing : le parcours, les différentes étapes, le temps estimé, ses difficultés…

Les informations essentielles et le dénivelé du parcours de Tongariro

La randonnée du Tongariro Alpine Crossing fait 19,4 km avec un dénivelé de +/- 1196m, tu trouveras toutes les informations sur la brochure du DOC. Cette sortie est estimée en 6 à 8h dépendant de ta forme physique. Le sentier est généralement bien tracé, avec des sections qui peuvent être pentues, accidentées ou boueuses.

📌 Pour ceux à qui “1196m” de dénivelé ne dit rien : sachez que ce n’est pas rien, mais que c’est parfaitement faisable à toute personne en bonne santé et avec une condition physique normale. La randonnée étant assez longue, ça permet de “lisser” le dénivelé sur la première moitié (avec quelques côtes par-ci par-là, forcément !). Et, bonne nouvelle, la seconde moitié est globalement en descente, comme le montre l’image ci-dessous !
Dans tous les cas, il est vivement recommandé d’entamer la randonnée très tôt le matin (et d’emporter un bon lunch, des snacks et de l’eau pour la journée), histoire de pouvoir la faire à son rythme et sans aucun stress.

On te partage plus d’infos pratiques après le parcours détaillé, un peu plus bas dans l’article.

Tu pourras cependant déjà te faire une idée en image via cette vidéo du DOC :

 

Le point de départ se fait à la fin de Mangatepopo road et l’arrivée à Ketetahi road, le parcours est un aller simple. Il y a un système de shuttle bien organisé, qu’il est préférable de réserver à l’avance.

Personnellement, ce que j’ai (Jérémy) fait, c’est garer mon van au point d’arrivée tôt le matin, et ensuite prendre un bus qui t’amène jusqu’au point de départ. Ainsi, une fois arrivé (et bien fatigué, mais une bonne fatigue), j’étais content d’être directement au van !).

Pour les amateurs de photographie, il faut savoir que l’utilisation du drone est interdite sur ce parcours.

Les différentes étapes de la randonnée du Tongariro Alpine Crossing

Parlons maintenant des différentes étapes que tu trouveras sur le parcours :

Du départ de Mangatepopo road à Soda Springs (≃1h)

Parfait échauffement, le début se fait à plat ou en légère montée sur des modules en bois et un sentier facile qui longe un cours d’eau. Tu traverses des fleuves de lave solidifiés, transformés en un champ d’arbustes , puis la végétation disparait progressivement. Tu passes aussi au pied de la Montagne du Destin ou du Mont Ngauruhoe. À l’approche de Soda Springs, le sentier devient un peu plus pentu. Si tu veux, tu peux te rapprocher de la cascade en faisant un aller-retour de 600 m.

Départ randonnée tongariro alpine crossing

De Soda Springs au cratère sud (≃1h)

Cette portion est souvent considérée comme la plus dure de la randonnée mérite son surnom des “Escaliers du Diable“. La pente s’intensifie et les marches peuvent paraitre interminables. Heureusement, la vue permet de penser à autre chose : tu pourras voir le parc du Tongariro et même apercevoir le Volcan de Taranaki au loin si le ciel est dégagé.

montée sur le cratere sud randonnée tongariro alpine crossing

Tu rejoins le cratère (en réalité un ancien bassin creusé par un glacier) entre le Mont Tongariro et le Mont Ngauruhoe. Mon conseil pour cette montée est de garder un rythme lent et régulier.  Concentre-toi sur ta respiration et n’oublie pas de boire régulièrement.

Du cratère sud au cratère rouge (≃1h)

Tu devras déjà commencer par traverser le cratère sud, une marche sur du plat désertique en longeant de nouveau la Montagne du Destin et sa terre rouge. Profite de cette partie pour récupérer avant de reprendre la montée vers le cratère rouge. Puis, ce sont les 300 derniers mètres de dénivelé avant le sommet, c’est assez raide et le chemin est accidenté. Attention à ce passage : le sentier se rétrécit et lorsqu’il y a du vent, cela peut être dangereux.

montée cratère rouge tongariro alpine crossing

Tu arriveras enfin au sommet du cratère rouge à 1886m d’altitude, le plus dur est derrière toi désormais !

Du cratère rouge aux lacs émeraude, puis le lac bleu (≃30min)

C’est maintenant l’heure d’attaquer la descente…  Le sentier est recouvert de petits cailloux qui auront vite fait de te faire glisser, alors descends prudemment (ou pas, pour ma part, j’ai préféré courir). Attention également aux pierres que peuvent projeter les randonneurs au-dessus. Après une raide, mais courte descente de 15 min, tu longeras ensuite les différents lacs émeraude ou Nga rotopounamu (lacs aux teintes de pounamou, pierre verte de Nouvelle-Zélande).

descente lac émeraude randonnée tongariro alpine crossing

Après une quinzaine de minutes sur un sentier en descente douce, tu rejoindras le lac bleu. Nous avions pique-niqué au bord de celui-ci pour notre part. N’oublie pas de jeter un coup d’œil derrière toi pour avoir une superbe vue sur les volcans et le sommet que tu viens de gravir.

C’est en général aux abords des lacs émeraude qu’une bonne partie des randonneurs du jour choisissent pour faire une pause, se poser pour manger et boire (avec une vue hors du temps, qu’on se le dise !)

 

Du lac bleu jusqu’au parking d’arrivée, Ketetahi (≃3h)

descente jusqu'à l'arrivée randonnée tongariro alpine crossing

Une descente très facile à travers au milieu d’arbustes, puis d’arbres (que tu remercies pour leur ombre en plein été), avec de temps en temps, une vue dégagée sur la plaine. Tu verras cette partie, bien que simple, est assez monotone et parait donc très longue.

Infos pratiques pour la randonnée du Tongariro Alpine Crossing

Voici maintenant toutes les informations pratiques afin de programmer ta sortie :

La randonnée du Tongariro Alpine Crossing est-elle difficile ?

Je dirai qu’il y a plusieurs facteurs à prendre en compte :

  • La longueur (20km), si tu n’es pas habitué à marcher, cela peut te paraitre assez long.
  • Le dénivelé sur terrain accidenté, idem que pour la longueur, si tu n’as jamais eu l’occasion de faire cela, ça peut être éprouvant pour toi (mais encore une fois, ça reste faisable, va à ton rythme).
  • Les conditions météo qui peuvent vite tourner et devenir dangereuses (voir le point sur les saisons plus bas).

Réserve ta randonnée du Tongariro Alpine Crossing

Depuis le 2 octobre, le Department of Conservation recommande fortement de s’enregistrer avant de faire cette randonnée ou n’importe quelle partie du Tongariro Alpine Crossing. Il est demandé de faire un enregistrement par groupe via le formulaire disponible sur le DOC. Cette réservation est gratuite et pour l’instant, elle n’est pas obligatoire.

Quelle est la meilleure période et quand faire le Tongariro Alpine Crossing ?

Il est conseillé de faire cette randonnée entre novembre et mai. En dehors de ces périodes, le chemin est recouvert de neige et de glace, il nécessite des équipements spéciaux et il me semble qu’il est obligatoire d’être accompagné d’un guide certifié. Les dangers d’avalanche et de températures extrêmes sont également présents.

Dans tous les cas, sache que le climat néo-zélandais est parfois très variable. Tu peux attaquer une journée dans la brume et profiter d’un ciel parfaitement dégagé pendant quelques heures, et inversement.

Randonnée tongariro alpine crossing hiver

Dormir aux alentours du Tongariro ?

Tu trouveras plusieurs hôtels dans le parc du Tongariro, notamment dans les villages de National Park et de Whakapapa. Sinon en faisant un peu plus de route, tu pourras également loger à Turangi.

Concernant les logements, que ça soit pour une auberge, une chambre double, un logement atypique ou se faire plaisir avec bel hôtel, ça fait des années qu’on finit toujours par trouver les meilleurs plans via booking.com. Il faut parfois jouer un peu avec les filtres et vérifier les avis pour trouver le logement idéal.



Booking.com

Pour notre part (Océane & Quentin), on avait dormi dans un super freecamp du côté du National Park avec toilette, douche…

Comment se rendre au Tongariro Alpine Crossing ?

Le plus simple est tout de même d’avoir son propre véhicule, car c’est au beau milieu de l’île du Nord !

Pour ça, tu peux lire nos guides dédiés pour louer une voiture, trouver un van aménagé ou encore tout savoir sur la location de camping-cars en Nouvelle-Zélande !

Comparateur de location de vans

Entrez vos dates, votre lieu de départ et d'arrivée, comparez et trouvez les meilleures offres de locations aux meilleurs prix !

Je compare en ligne

Pour les locations de voitures, je trouve généralement le plus large choix et les meilleurs prix via DiscoverCars. À toi de tester leur comparateur pour te faire une idée.

Les bus sont assez rares, mais nous avons vu pas mal de monde faire du stop.

Parking et navette pour la randonnée du Tongariro Alpine Crossing

En période estivale, le parking est limité à 4h, il est donc impossible de faire cette randonnée par ces propres moyens et tu devras par conséquent prendre une navette.

Nous avions pris celle du Tongariro Crossing Shuttle qui comprenait : le parking au point d’arrivée et une navette jusqu’au point de départ pour 50$/personne.

Petit conseil pour économiser sur la navette : nous (Océane) nous étions organisés avec 6 Français. L’un de nous avait déposé tout le monde au départ, avait été se garer au point d’arrivée et avait pris seul la navette. Nous avions ainsi divisé par 6 les 50$ de navette !

Autre alternative, sur GetYourGuide, on peut aussi booker une navette du parking final jusqu’au début de la randonnée pour la date souhaitée.

Il y a également des navettes depuis Taupo, Turangi ou National Park.

Y a-t-il des risques à faire la randonnée du Tongariro Alpine Crossing ?

Oui et c’est d’ailleurs une des raisons qui fait qu’elle est considérée comme difficile. Il faut savoir préparer une sortie, mais aussi savoir faire face à certains imprévus. Tu trouveras mes conseils sur comment préparer ta sortie dans l’article “Les meilleures randonnées de Nouvelle-Zélande : TOP et conseils pratiques“.

Les principaux risques sont notamment :

  • Volcanique : tout est monitoré 24h/24h, alors au moindre doute, les autorités fermeront l’accès. La dernière éruption a eu lieu en 2012.
risque volcanique randonnée tongariro alpine crossing

Source : Scoop

  • Géothermique : attention à ne pas t’approcher des fumerolles et des vapeurs chaudes.
  • Les coulées de boue : en cas de pluie, il y a des risques importants de coulées. Si les précipitations deviennent importantes, fais demi-tour ou mets-toi à l’abri.
  • Le soleil : comme dit dans la Checklist des essentiels à emporter en Nouvelle-Zélande, le soleil ici est dangereux. Alors, prévois suffisamment d’eau, un chapeau et de la crème solaire.
  • La météo en montagne : sur Quand partir en Nouvelle-Zélande, j’avais déjà parlé du temps très changeant et c’est encore plus vrai en montagne. Je te conseille de bien te renseigner sur la météo sur les sites de Niwa ou MetService ou d’aller dans un Visitor Centre. Nous avions été à celui de Taupo et ils avaient eu de très bons conseils. N’oublie pas de prendre des vêtements chauds et imperméables dans ton sac.

Le but de cela n’est pas de te faire peur, mais plutôt que tu prennes les précautions nécessaires. De plus, ne pars pas sans avoir d’assurance santé/voyage, mais ça, peu importe l’activité.

🚑 Quelle assurance choisir pour voyager en Nouvelle-Zélande ? 🇳🇿

Si jamais tu n’as pas encore réglé le sujet (épineux) de l’assurance voyage, voici 3 très bonnes solutions que je te conseille en fonction de la durée de ton voyage :
1. Voyage – de 2 mois : la Tourist Card de GobyAVA. C’est une assurance multirisque complète et valable pour le monde entier. Inclut les frais médicaux dès le 1er €, rapatriement, responsabilité civile à l’étranger, etc!

assurance-voyage-sejour-court

2. Voyage + de 2 mois : Le plan santé AVAnture qui est surtout intéressant pour son tarif “backpackeur” / sac à dos. C’est celui qu’on utilise depuis plusieurs années vu qu’on privilégie les voyages “longs” (si tu voyages avec du matériel, leur nouveau plan DIGINOMAD est une option aussi). Idem, couverture monde entier dès le 1er €, rapatriement, etc, et surtout excellent rapport couverture / prix.

séjour-sac-à-dos-assurance-voyageur

3. Voyage PVT / WHV : Le plan santé Working Holiday a été spécialement conçu pour les futurs PVTistes en Australie, Nouvelle-Zélande, Canada,.. Frais médicaux réels à 100% dès le 1er euro, rapatriement, vol aller-retour pour un proche si tu es hospitalisé, gestion et renouvellement ultra simplifié via leur app.

Sinon, tu peux également trouver l’assurance adaptée à ton voyage (destination, durées,..) en 3 clics via leur comparateur en ligne (le code JEREMYAVA t’offre 5% sur la plupart des plans).
En toute transparence, utiliser ce code te fait économiser, c’est également une façon de soutenir ce blog et mes articles qui, je l’espère, te sont utiles (donc merci à tous ceux qui y pensent 🙏🏼)

Je t’invite également à lire mon guide ultra complet “Comment bien choisir son assurance voyage ?” ou notre dernier article : “Assurance PVT Nouvelle-Zélande : bien choisir son assurance WHV [Guide 2023/24]

Ma conclusion : le Tongariro Alpine Crossing est-il la plus belle randonnée à la journée de Nouvelle-Zélande ?

Difficile à dire tellement ce pays est magnifique, mais cette sortie est clairement dans le top des paysages que j’ai pu voir tellement les panoramas sont uniques.

J’avais très peur qu’elle soit invivable avec le monde, mais encore une fois j’ai été très surprise. On a fait cette randonnée le 30 décembre, en pleine saison touristique, en partant très tôt (la première navette de 6h). Grâce à cela, on a été seul pendant pratiquement tout le parcours, y compris au sommet. C’était incroyable, on avait l’impression d’être seul au monde.

Pour finir, je dirai qu’il faut partir en étant bien conscient des risques et des difficultés que celle-ci peut représenter et de se préparer en conséquence. En plus de ce que je t’ai déjà conseillé d’emporter, prends avec toi de bonnes chaussures de randonnée et sache également que tu peux louer des bâtons de randonnée à Whakapapa Village pour 10$.

N’hésite pas à partager ton expérience, tes conseils ou interrogations avec nous en commentaire. Tu peux également partager cela à ton copain de voyage pour qu’il soit prêt lui aussi à explorer la randonnée du Tongariro Alpine Crossing !

Je te dis à très bientôt,

Océane.

3.7/5 - (3 votes)
Cet article t'a été utile ? N'hésite pas à le partager ou l'envoyer à un proche. :)

Ça devrait aussi t'intéresser !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires

Sarah 08/05/2024 - 18:43

Eh bien, quelle aventure ! Mon père et mon frère auraient aimé faire celle-ci. Les paysages sont magnifiques et la fatigue en vaut la peine.

Répondre
Jeremybackpacker 14/05/2024 - 08:14

Hello Sarah,

Yes, c’est l’une des plus belles randonnées à la journée au monde, apparemment, mais le temps est souvent capricieux.

Ne jamais dire jamais !

Jérémy

Répondre

Des cookies sont utilisés sur ce blog pour te garantir la meilleure expérience. Continue pour accepter. D'accord En savoir plus.