Accueil » Asie du Sud-Est » Sri Lanka » Que faire au Sri Lanka ? Notre itinéraire de 3 semaines pour visiter l’île de Ceylan

Que faire au Sri Lanka ? Notre itinéraire de 3 semaines pour visiter l’île de Ceylan

by Jeremybackpacker
itineraire sri lanka que faire little adams peaks

Ahhh, le Sri Lanka ! De toutes les questions relatives à nos 6 mois de voyage en Asie du Sud-Est, celles concernant notre itinéraire ainsi que les choses à faire et à voir durant son road trip au Sri Lanka ont été parmi les plus récurrentes !

Faut dire que je n’ai pas caché que l’île de Ceylan (ancien nom du Sri Lanka) a été notre plus belle surprise. À tel point qu’on y a prolongé notre visa après 1 mois sur place, et qu’on y est même retourné moins d’un an plus tard.

Tu trouveras dans cet article de blog tous mes conseils pratiques et concrets pour organiser ton voyage, mais aussi qui te seront utiles sur place (logements, se déplacer, dépenses, etc.). Et évidemment les incontournables que je te conseille vraiment de voir et faire durant ta visite au Sri Lanka. Notre itinéraire initial nous a pris environ 3 semaines, mais tu peux aisément l’adapter à la durée de ton séjour.

Entre les montagnes d’Ella et les temples de Kandy, le safari et les éléphants du parc national d’Udawalawe ou encore les plages paradisiaques typiques du Sri Lanka pour profiter de l’océan indien, normalement, tu y trouveras ton bonheur !

Je finis l’article par des questions plus pratiques ; comme les meilleures périodes pour s’y rendre ou encore notre budget détaillé (tu verras qu’il est possible de parcourir le pays avec un très petit budget!)

[J’espère que cet article de blog te donnera envie de découvrir ce pays assez incroyable. Si tu as des remarques ou des questions sur le Sri Lanka, n’hésite pas à les poser en commentaires ou directement en m’écrivant sur Instagram, où je prends toujours le temps de répondre.]

que-faire-au-sri-lanka-itineraire-road-trip

Sauvegarder cet itinéraire au Sri Lanka sur Pinterest ?

3 Conseils pratiques pour visiter le Sri Lanka

Très rapidement, 3 choses qu’il me parait essentiel à savoir avant d’attaquer notre itinéraire / road trip au Sri Lanka :

1. Quel visa faut-il pour le Sri Lanka ?

Il te faut absolument l'ETA (Electronic Travel Authorisation) (oui c'est le bon site, il est un peu kitsch mais tu verras qu'à l'image des bus locaux, le kitsch et les couleurs vives font un carton là-bas).

Ce n'est pas réellement un visa, mais plutôt une autorisation d'entrée sur le territoire.

Il coûte 35 USD (28€)  et se paie en ligne (attention aux faux sites) et il est valable pour 30 jours à partir du jour d'arrivée, avec 2 entrées autorisées durant cette période (petit aller-retour aux Maldives ?)

Il est également de le faire à l'aéroport de Colombo, mais c'est déconseillé et ça coûte 40 USD.

Comme précisé au début, on a donc renouvelé notre visa sur place, après un mois et notre circuit, on voulait absolument prolonger notre séjour au Sri Lanka, pour se poser et surfer. À noter qu'on a dû pas mal négocier pour embarquer à bord de notre vol depuis le Cambodge, car si on pu se permettre de prolonger, c'est que nous n'avions pas réservé de vol pour quitter le Sri Lanka, or c'est très souvent un prérequis pour visiter un pays avec un visa touristique.

2. Conseils aux voyageuses

J'ai décidé d'inclure ce conseil après discussion avec Theresa, ma copine. Car effectivement, le Sri Lanka est un pays très accueillant, les locaux sont d'une gentillesse rare (sans rien attendre en retour, ce qui change des pays plus touristiques).

Mais force est de constater que nous ne conseillerions pas aux femmes seules de se promener longtemps en soirée en dehors des zones et des endroits populaires.

La culture sri lankaise n'est pas encore forcément adaptée aux voyageuses solos. Je ne veux pas faire peur non plus, mais plusieurs voyageuses solos se sont déjà exprimées sur les groupes FB concernant des longs regards ou des remarques des locaux, qui ont un certain intérêt pour les Occidentales. Regards que j'ai même déjà remarqué envers ma copine alors que nous marchions ensemble.

Il n'y a évidemment aucun souci à la plage ou dans le sud-ouest du pays, où les locaux sont désormais habitués, contrairement à des zones plus reculées ou isolées.

Theresa se couvrait également les épaules et les jambes, pour visiter les temples et les lieux culturels évidemment (par respect) mais également lorsque nous n'allions pas spécialement à la plage.

3. Pourquoi faut-il une bonne assurance voyage au Sri Lanka ?

Car tu vas très probablement découvrir les trajets en tuk tuk (certains en louent même un pour parcourir le pays en mode road trip !), mais aussi les bus locaux.

Et crois-moi, c'est une expérience atypique. Les chauffeurs roulent assez vites, que ça soit en bus ou en tuk-tuk, se dépassent, ont la musique qui va fort, etc.

Je rassure, on a parcouru le Sri lanka en bus, en tuk-tuk et on a même loué des scooters à de nombreuses reprises, et s'habitue vite. Mais on a tout de même assisté à un accident de tuk-tuk, donc un qui s'est renversé, c'est assez impressionnant.

Les assurances classiques des banques sont en général bien moins complètes. Donc personnellement, on était assuré par GobyAVA avec leur plan santé AVAnture durant nos 6 mois en Asie (plan destiné aux backpackers/Tour du monde), et via la Tourist Card (pour les séjours de moins d'un mois) lorsqu'on y est retourné la seconde fois).

Ils sont très réactifs, ont un très bon rapport couverture/prix et proposent un suivi personnalisé. Je t'ai mis les liens si jamais tu veux jeter un oeil.

Et tu auras même 5% de réduction avec le code "JEREMYAVA" à entrer lors de la souscription. À bon entendeur... !

Que faire au Sri Lanka ? Carte de notre itinéraire !

Notre plan de route initial est un circuit de 3 semaines (24 jours, donc même un peu plus), mais tu peux facilement l’adapter en 2 ou 3 semaines, en fonction de la durée de ton voyage.

C’est cet itinéraire que je vais détailler ici. Avec un départ depuis la capitale de Colombo, avant d’aller vers l’Est et la ville de Kandy, pour ensuite redescendre vers Ella et le sud du pays, pour ensuite longer la côte sud et gentiment remonter par Galle.

Petit spoiler budget, ça nous a coûté moins de 500€ par personne tout inclus (hors vol).

2 petites précisions sur notre visite de l’île ! :

  1. Cet itinéraire n’inclut pas le fameux triangle culturel du Sri Lanka du centre du pays, formé par les trois villes Kandy (par laquelle nous sommes passés), Polonnaruwa et Anuradhapura.
    Région historique de l’île qui inclut de nombreuses ruines archéologiques et vestiges de temples bouddhistes, de dagobas, de monastères, mais aussi le très connu lion rock de l’ancienne ville de Sigirya, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.
    Le triangle est souvent listé dans les top 10 des “que faire au Sri Lanka”, mais nous avons volontairement omis cette région, plus touristique, qui augmente donc les dépenses. Grimper le Lion Rock coute 35USD par personne (soit le prix de l’ETA…).
    On a préféré se focaliser sur notre habitude d’aller hors sentiers battus, et dépenser un peu plus pour un super guide lors de notre safari à Udawalawe.

  2. Pour ceux qui seraient tentés de prolonger leur séjour pour se poser, s’imprégner de la culture locale et s’entrainer au surf, il y a un article où je raconte notre mois passé à Weligama, petit village au sud, dont nous sommes tombés amoureux. J’y détaille aussi nos dépenses.

Assez parlé, place à l’itinéraire !

1. Arrivée à Negombo (nord de Colombo) – 2 jours

T’arriveras à l’aéroport international du Sri Lanka au nord de Colombo (Aéroport international Bandaranaike). Tu peux d’ailleurs trouver des vols pour Colombo à partir de 300€ depuis la France.

La logique voudrait qu’on se dirige vers Colombo pour passer ses premières nuits, mais ce n’est pas ce que je conseille, car Negombo est bien plus agréable à mon sens.

Pour être franc, Colombo, la capitale du pays, est une ville très agitée. Hormis le fort de Colombo et quelques musées culturels, tu en auras vite fait le tour. C’est pourquoi on a privilégié Negombo, qui est donc l’alternative idéale pour récupérer de son vol, et profiter de la plage (puis c’est juste à côté).

itineraire sri lanka visiter negombo

Negombo, ville d’arrivée idéale au Sri Lanka

Comment se rendre à Negombo depuis l’aéroport ?

L’option qui semble la plus simple et la plus pratique semble être les taxis, qui ne manqueront pas de t’accoster dès ta sortie de l’aéroport.

Cependant, si tu es plutôt du style voyageur à petit budget, ou que tu as envie de faire des économies, si tu te diriges vers la gauche pour sortir du parking, tu devrais apercevoir tes premiers tuk-tuks ! En plus d’être bien plus fun que les taxis, ils sont aussi bien moins chers.

Ça me permet de te donner quelques conseils pour négocier ses trajets en tuk-tuks au Sri Lanka, ce qui te servira durant ton périple !

Je ne suis pas pour casser les prix, mais quand les premières offres sont 5 fois plus chères que ce que les locaux paient, j’avoue que je n’hésite pas à négocier.

assurance-blog-voyage-asie

Découvrir GobyAVA, mon assurance voyage

Il n’y a pas vraiment de règles fixes. Je pense cependant que 50 Rupees sri lankaises (LKR) pour le 1er kilomètre sont de mise, puis ça varie, mais je dirais environ 30 LKR/km supplémentaire. Ce site permet de se faire une idée d’un prix décent. Après, c’est à toi de faire parler des talents de négociation !

Pour un Colombo airport – Negombo, on te demandera 1000LKR, alors que ça devrait plutôt être 400-450LKR.quand partir au sri lanka negombo

À noter qu’en soirée ou de nuit, les prix sont logiquement plus élevés. Arrivant de nuit la première fois on a payé 750 ou 800LKR, je crois.

LE PLUS IMPORTANT  restera de fixer le prix de la course à l’avance avec lui. Et de lui répéter 2-3 fois “500 rupees ok ?” jusqu’à ce qu’il valide. À partir de là, il n’y aura pas de problème au moment du paiement.

Que faire à et où dormir à Negombo ?

Pour en revenir à Negombo, le mieux restera de se balader sur l’immense plage en fin d’après-midi, pour profiter du coucher du soleil, et apprécier les locaux faire la fête, en chantant, avec les enfants qui jouent.

Premières rencontres avec les locaux, d’une gentillesse rare et qui n’attendent rien en retour (ça change pas mal par rapport aux pays plus touristiques). Ils t’abordent, te conseillent des endroits à visiter, s’intéressent à ce que tu veux faire ou voir, simplement car ils sont fiers de leur pays, et ça fait super plaisir d’échanger simplement comme ça.

À propos des logements au Sri Lanka : Tu vas vite remarquer que les logements au Sri Lanka sont très abordables. On voyage surtout en mode “backpacker”. Donc on était ravi de trouver facilement des chambres doubles à 5€/nuit. Mais je ferai aussi des recommandations pour ceux qui veulent se faire plaisir !
Où se loger à Negombo ?

• Pour les petits budgets : House Of Esanya à 5€ la nuit, impossible de retrouver le nôtre, mais il y ressemblait fortement ! On avait payé 4000 LKR pour 2 nuits à deux (soit moins de 20€).
• Pour 15€ à deux, l’Illumination Stay inclut le petit déjeuner et est très bien noté !

2. Kitulgala – 1 jour

Ahhh, pour le coup, Kitulgala, je suis persuadé que peu d’itinéraires de road trips l’incluent dans les choses à faire au Sri Lanka.

Pour s’y rendre, c’était assez compliqué, on a dû prendre 3 bus différents, heureusement que les locaux sont là pour aider, donc je ne recommande pas forcément les bus pour faire Negombo – Kitulgala, mais ça reste faisable !

C’était l’anniversaire de Theresa, donc je voulais qu’on fasse quelque chose de spécial. Et j’ai découvert qu’à Kitulgala, il était possible de faire du rafting !

On a donc trouvé Aqua Adventure Kitulgala qui proposait une expérience différente. Une après-midi de rafting et une nuit dans une cabane le long de la rivière (on n’a pas dormi dans la tente, c’était une des cabanes en bambou avec un vrai lit, haha).

que faire au sri lanka rafting kitulgala

Fêter son anniversaire en faisant du rafting au Sri Lanka, ça se fait, non ?

C’était franchement fun, un peu court à notre gout, mais l’équipe était top !

On passera même la soirée avec un groupe de locaux qui faisait un “team building” qui nous inviteront à leur barbecue.

rencontre locaux sri lanka

Barbecue avec les locaux !

Les faux sanctuaires d’éléphants au Sri Lanka :
Il manque ici une étape dont je ne veux plus faire la promotion sur ce blog. Il s’agit d’un “refuge” pour éléphants bien connu au Sri Lanka. Nous avons évité tous ces sanctuaires en Asie, mais nous lisions beaucoup d’avis divergents, et nous voulions nous faire notre propre opinion une fois pour toutes.
Tout est fait pour te faire croire que les animaux sont bien traités, heureux. Mais il n’en est rien. Ces éléphants sont maltraités pour devenir dociles, pour que les touristes que nous sommes puissions les toucher, se baigner avec, etc. Ces comportements n’ont rien de naturels.
Chacun fait ce qu’il/elle veut, mais je prône un maximum un tourisme responsable, et je t’invite à vraiment t’informer sur les pratiques de ces faux “sanctuaires”.

3. Kandy – 2 / 3 jours

Kandy est l’une des grandes villes du centre du pays. Il est relativement simple de s’y rendre, car énormément de bus s’y rendent quotidiennement.

Kandy est une des régions incontournables. C’est aussi et surtout le point de départ d’un des trajets en train les plus impressionnants au monde, qui relie Kandy à Ella, j’y viens juste après !

La ville en soi a quelques coins sympas, je dirai que c’est bien de s’y promener un jour au deux.

que faire au sri lanka visiter kandy bouddha

Statue big Bouddha, Kandy

Que faire à Kandy ?

  • Visiter le big Bouddha
  • La balade autour du lac
  • Visiter la vieille ville
  • Il y a également le “temple of the tooth”, temple bouddhiste très prisé dont l’entrée est payante.

On restera dans les alentours de Kandy plus d’une semaine, car nous trouverons un bénévolat (via Workaway) dans un refuge (Tikiri Trust) pour chiens de rues (qui est gros problème au Sri Lanka).

Cette expérience, en plus d’être un bon souvenir, nous permettra de prolonger notre séjour au Sri Lanka d’une semaine sans la moindre dépense, car le logement et les repas (vegan only!) sont offerts en échange de quelques heures de travail par jour.

Je n’inclus par cette semaine dans le bilan de l’itinéraire, j’ai bien conscience que c’est une étape particulière de notre voyage/road trip au Sri Lanka.

Où loger à Kandy ?
• Notre chambre/guesthouse : Cloud Nine
pour un peu plus de 3€ par personne et par nuit, sur les hauteurs de Kandy
• Pour se faire plaisir : l’Anna Shanthi Villa semble idéal

4. Le train de Kandy à Nuwara Elyia

Ce trajet en est devenu un des immanquables lors d’un voyage au Sri Lanka. Notamment pour ses plantations de thé et ses montagnes verdoyantes qui forment le paysage pendant une bonne partie du voyage.

itineraire sri lanka que faire train kandy ella

Aperçu des plantations de thé durant le trajet Kandy – Ella

C’est devenu l’une des “attractions phares” du Sri Lanka, ces fameux trains “vintage” au décor unique, desquels on peut se pendre, car les portes restent ouvertes (bon faut rester prudent quand même).

Honnêtement ça a même dépassé nos attentes. Je n’aime pas trop recommander des activités qui sont déjà devenues hyper populaires (faut penser aux locaux qui prennent ce train pour aller ou revenir du travail..), mais le spectacle est unique.

Ce que les touristes et les voyageurs ont tendance à privilégier, c’est le trajet “Kandy-Ella” en train. Ce que nous avons fait, mais en 2 étapes.

Kandy et Ella sont assez éloignées, donc si tu ne veux pas te faire 6 ou 7 heures de train d’affilée, l’étape idéale est le petit village de Nuwara Eliya. Il se trouve plus ou moins à mi-chemin, sort un peu des sentiers battus est en plein coeur des montagnes sri lankaises.

La gare la plus proche de Nuwara Eliya s’appelle Nanu Oya, et de là, tu peux facilement prendre un bus pour t’y rendre.

Le trajet en train de Kandy à Ella : bon à savoir
• La légende qui raconte qu’il faut réserver des semaines à l’avance pour ce train, qu’il faut absolument aller en première classe, etc. Nous avons acheté nos billets 2e classe le matin même à la gare sans souci.
• Tous les touristes se ruent en 2e classe, donc nous sommes allés en 3e, et il y a davantage de places disponibles
Respectons les locaux, les bons voyageurs que nous sommes voulons tous prendre des photos tant les paysages sont impressionnants, mais quand je vois un couple demander à une personne âgée locale de se bouger pour faire son shooting.. On a patiemment attendu qu’une porte se libère pour prendre quelques photos.
• La plus belle partie du trajet est, à nos yeux, entre Kandy et Nuwara Elya.
• Pour réserver un train en ligne au Sri Lanka, voici le site officiel.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par 🇧🇪 ᴊᴇʀᴇᴍʏ | ʙʟᴏɢᴜᴇᴜʀ ᴠᴏʏᴀɢᴇ (@jeremybackpacker) le

5. Nuwara Eliya – 1 ou 2 jour(s)

Je préfère toujours être honnête et ne pas donner une image fausse de chaque destination. Dans cette optique, je dois admettre que Nuwara Eliya n’a pas spécialement marqué nos esprits.
quand partir au sri lanka bus

Le village est dans les hauteurs, il fait donc globalement plus frais. Les paysages environnants sont impressionnants, et c’est d’ailleurs les randonnées et autres trekkings qui représentent les principales choses à faire du coin, notamment pour les cascades de la région.

Tu peux notamment atteindre le sommet du fameux Adams Peaks (Sri Pada en cinghalais). 5000 marches pour gravir l’une des plus hautes montagnes de l’île, qui est également un lieu sacré pour les pèlerins sri lankais bouddhistes, mais aussi pour les hindouistes, et les musulmans.

Le temps ne s’y prêtait pas pour nous, donc on a dû faire l’impasse.

Les autres choses à faire sont visiter les fabriques de thé ou encore les Hortons Plans.

Caroline a rédigé un article entier sur Nuwara Eliya, si jamais tu souhaites en apprendre davantage sur ce petit village !

Prochaine étape ? Ella, qui probablement été notre endroit préféré du centre du pays !

Où loger à Nuwara Eliya ?
• Nous avions trouvé notre logement en discutant avec un local dès notre arrivée, mais le Andrews Lodge et les chalets de Mount View Cottage ont l’air d’être de bonnes recommandations !

6. Ella – 3 ou 4 jours

Pour se rendre à Ella, il suffit de reprendre le train depuis Nanu Oya et tu y seras en quelques heures.

Ella a clairement été un des endroits préférés de notre itinéraire. Le village en soi se résume en une rue principale, pleine de petits restaurants qui sentent le curry et de shops locaux pour des souvenirs. Mais ce qui fait d’Ella une étape à absolument inclure dans ton circuit au Sri Lanka, ce sont ses alentours !

Tu n’as pas forcément besoin de 3 – 4 jours pour tout voir, mais on avait trouvé un logement vraiment sympa et calme, et on a adoré l’atmosphère d’Ella. Puis se poser quelques jours en voyage, ça fait toujours du bien aussi.

Où loger à Ella ?
• Je suis presque certain que nous sommes restés au Ella Tunnel Corner Inn qui n’était pas cher, très près du centre et qui nous avait trouvé un scooter à louer.
• Ella est aussi devenu un village avec des logements assez incroyables ; pour t’en donner deux, le Hideout Ella Wood Cabins et le Ella Nature View !

Les choses à faire et à voir lors de sa visite à Ella :

  • Nine Arch Bridge
  • Little Adams Peaks
  • Ravana Falls (cascades)
  • Les plantations de thé
itineraire road trip sri lanka ella nine arch bridge

Le Nine Arch Bridge à Ella

Le plus pratique pour explorer et visiter les alentours à ton aise, c’est de louer un scooter pour 800 ou 1000 LKR par jour pour pendant ton séjour à Ella.

Les tuk-tuks sont une option, mais qui te reviendra plus cher, même en négociant.

Je vais surtout parler de Little Adams Peak et du Nine Arch Bridge, parce c’est ce qui nous a le plus marqués.

carte-ella-itineraire-sri-lanka

Carte de Ella, Sri Lanka

Je vais également rajouter Diyaluma Falls, qu’on a fait lors de notre 2e visite au Sri Lanka (en s’arrêtant à Wellawaya), mais qui est aussi accessible depuis Ella, car c’était vraiment un spot génial et unique !

Little Adams Peaks

Si, comme nous, t’aimes la randonnée,  mais quand t’as décidé de partir au Sri Lanka, t’avais pas forcément prévu de te lever à 4h pour partir pour 6h de marche, Little Adams Peak est fait pour toi.

C’est à 45 min de marche du centre d’Ella (ou 10 min en scooter). L’ascension (c’est plutôt une balade au début, soyons honnêtes) démarre par 20-30 min de marche à travers des plantations de thé, qui offre déjà des sacrées vues sur Ella Rock.

Visiter le sri lanka ella rock

Ella Rock

Il y a ensuite des marches qui t’emmènent au sommet en moins d’une demi-heure. Nous on s’est aventuré par la gauche et on s’est retrouvé à suivre un chemin moins tracé, parfois un peu paumé dans les hautes herbes, qui nous aura pris 3 fois plus de temps, mais c’était une aventure un peu plus excitante que des marches.

Une fois au sommet, tu as des vues impressionnantes sur les montagnes et collines verdoyantes typiques du Sri Lanka.

Mais il y a mieux, si tu suis un petit sentier sur la gauche (lorsque tu fais face à l’Ella Rock), tu peux longer la crête de Little Adams Peaks et tu finiras pas te retrouver loin des autres touristes, pour profiter de cette vue.

itineraire sri lanka que faire little adams peaks

Vue depuis Little Adams Peak, Ella

Nine Arch Bridge

S’y rendre n’est pas très long, une quinzaine de minutes en scooter et puis 10 minutes de marche.

L’idéal c’est de suivre google maps jusqu’au plus près, il y a plusieurs accès, on a terminé dans un petit chemin de terre qui descendait pas mal et c’était assez rock n roll. Mais on s’est parqué sur le côté et on a demandé à un petit café de fortune notre chemin, et on y était.

train nine arch bridge sri lanka ella

On excusera la qualité du téléphone, haha

La vue depuis les hauteurs est vraiment chouette. 

De mémoire le train y passe encore 2 (voire 3) fois par jour. Ça a probablement changé depuis, mais quand on y était c’était à 9h30 et 15h30 si je ne dis pas de bêtises, mais à vérifier en demandant aux locaux).

Mais y descendre est encore mieux. On s’est aventuré dans les plantations de thé en bas, pour s’éloigner de la foule (car oui, vous n’y serez pas seuls..).

Diyaluma Falls

C’est quand même à 40 km’s d’Ella, mais la deuxième cascade la plus haute du Sri Lanka en vaut la peine. Notamment pour ses piscines naturelles au sommet, et les vues qu’elles offrent.

diyaluma falls paysage sri lanka

Grimper au sommet de Diyaluma falls nécessiterait un article de blog à part entière, mais celui de Jackson Grooves en anglais nous a bien aidé.

Compte au moins une journée si tu souhaites faire l’aller-retour depuis Ella.

Personnellement, lors de notre 2e voyage, on était resté chez Bindu, une guesthouse située à Wellawaya, tout près des Diyaluma falls.

Tu peux facilement passer une demi-journée au sommet, à profiter des piscines naturelles et des paysages à perte de vues !

diyaluma falls itineraire sri lanka

7. Le parc national d’Udawalawe – 2 jours

Tout bon itinéraire ou toute bonne visite du Sri Lanka devrait inclure un safari, selon moi !

Ce “petit” pays possède en effet plusieurs parcs nationaux d’envergure avec une faune et une flore assez exceptionnelle, dont deux dans le Sud du pays. Udawalawe donc, mais aussi Yala National Park.

Yala est plus populaire, car plus grand, donc plus touristique (et se retrouver avec une dizaine de 4×4 arrêtés au même endroit nous chauffait moyen), donc on s’est dirigé vers Udawalawe, qui semblait offrir plus de chances d’apercevoir des animaux comme des éléphants, ou encore des léopards (le parc étant plus petit).

visiter parc national udawalawe

Mon premier safari digne de ce nom

Conseils pour réserver son safari à Udawalawe

Les hôtes des logements essaient généralement de vous vendre leurs safaris tours, ils se prétendent tous être les meilleurs, donc il ne faut pas dire “oui” par gentillesse.

Tu as, grosso modo, 2 options pour ton safari :

  • La formule “sans guide”. Disons plutôt que le chauffeur fait office de guide. Généralement, tu seras avec des inconnus jusqu’à ce que le 4×4 soit “complet”. Cela permet de réduire le prix.
  • Ou alors, tu décides de faire appel à un guide (en plus du chauffeur, donc) qui lui aura une seule mission, repérer un maximum d’animaux pour rendre ton safari le plus complet possible !

Étant donné qu’il s’agissait de notre premier safari, et vu qu’on avait fait l’impasse sur le triangle culturel, on a décidé de contacter des guides avec des super reviews sur tripadvisor. Ça coute plus cher, forcément, mais il aura clairement rendu notre safari vachement plus intéressant.

Pour notre safari, nous avons payé 13 000 LKR à deux (soit 31€ par personne) tout compris, avec un chauffeur, le guide, une Anglaise de 40 ans passionnée d’oiseaux, et nous deux (partager le 4×4 avec une autre personne faisait réduire le prix).

Ce n’est pas leur métier pour rien. Ils connaissent le comportement des animaux, ils savent où chercher, et ils repèrent des animaux que tu n’auras jamais vus sans eux.

Notre guide guidait le conducteur dans des zones plus isolées et reculées du parc, pour justement éviter les foules, tout en repérant un tas d’animaux. On a ainsi pu voir les 4 types d’aigles présents, des éléphants par dizaines, des éléphanteaux de 3 semaines, 1 jackaroo, des familles de cerfs, des crocodiles et buffles d’eau et des dizaines d’oiseaux dont je n’ai retenu absolument aucun nom, mais qui fascinaient l’Anglaise, donc c’est qu’ils devaient être cools.

que faire sri lanka safari udawalawe

Notre 4×4 pour le safari

Malheureusement pas de léopards, mais en apercevoir du premier coup en safari au Sri Lanka (entre 5 ou 6 encore présents dans le parc) est extrêmement rare.

Du coup, je te conseille vivement de prendre un guide. Impossible de me rappeler du nom du nôtre, mais en fouillant tripadvisor tu trouveras plein d’avis et de recommandations.

Se loger près du parc d’Udawalawe ?
• On a passé 2 nuits au Greenwood Udawalawa Safari Resort pour 3600 LKR, il est juste à côté du parc national, donc avec un peu de chance, tu verras des éléphants au petit déjeuner !

8. Explorer et visiter la côte sud sri lankaise

On entre donc dans la phase “retour” de cet itinéraire. Le principe de longer la côte de Tangalle jusqu’à Galle en profitant des plages, des cocotiers et du surf, sans stress.

Les distances sont effectivement très courtes entre chaque ville, et une fois à Galle, il y a des trains ou des bus directs pour Colombo.

Cet article de blog étant déjà long, je vais te citer les endroits qu’on a préférés le long de la côte sud sri lankaise, mais j’ai écrit un article plus long, plus complet et dédié aux meilleures plages du sud du Sri Lanka (avec mon top 7 des plages à voir absolument, il y a quelques pépites). J’y détaille les villages et les choses à faire et à voir aux alentours, j’y recommande nos logements, etc.

La seconde partie du road trip ressemble donc à ça !

carte-plage-sri-lanka-cote-sud

Cartes des plages et des lieux à visiter sur la côte sud du Sri Lanka

Quoiqu’il en soi, le condensé qui suit te permettra d’avoir une bonne idée des coins sympas, qui te permettront de gentiment remonter vers Colombo, pour finir la boucle de cet itinéraire.

9. Tangalle – 2 jours

Tangalle est le premier spot de la côte sud, endroit sympa pour 2/3 jours, mais pas plus.

À noter qu’une fois sur la côte sud, les prix augmentent par endroit, certains lieux, victimes de leur succès, prennent un peu des airs de stations balnéaires, avec des hôtels luxueux qui commencent à sortir de terre. Mais rassure-toi, si comme nous, ce n’est pas ton truc, l’énorme majorité des logements sont encore des petites guesthouses locales ou des auberges à l’ambiance sri lankaise.

Là aussi (et tout le long de la côte d’ailleurs), je te conseille de louer un scooter, de t’armer de ton meilleur look, et d’explorer les alentours.

On a ainsi visité Hiriketiya beach (15km à l’Ouest, une des plus belles plages qu’on ait vu (photo)) et Marakolliya beach (6km à l’Est)

partir au sri lanka Hiriketiya beach

Hiriketiya Beach

10. Mirissa – 2 jours

Mirissa est probablement (avec Galle) un des spots les plus connus (et donc prisés) de la côte sud. Donc, forcément, on ne s’y est pas attardé.

La plage principale est quand même super agréable, et idéale pour y apprécier le coucher de soleil sur le sable, avec une petite bière à la main.

Le Sri Lanka offre aussi l’opportunité d’aller apercevoir des baleines au large de l’océan indien. On s’est donc laissé tenté par Raja and the Whales, qui jouit d’une très bonne réputation dans le coin, car elle semble être la compagnie la plus éthique et respectueuse du monde marin.

visiter mirissa itineraire road trip sri lanka

plage principale de Mirissa

itineraire sri lanka baleine mirissa

Observation de baleines à Mirissa

11. Weligama – 2 jours

Je dis 2 jours, car si le surf ne t’intéresse pas, tu auras vite fait le tour.

Mais c’est un spot idéal pour pratiquer au surf de débutant à intermédiaire, des tas de restaurants locaux et de logements pas chers (et encore moins si tu négocies pour rester quelques semaines).

On a tellement adoré notre quotidien là-bas la première que c’est en fait pour pouvoir y revenir pour s’y poser un mois qu’on a décidé de prolonger notre visa au Sri Lanka pour s’installer pendant un mois à Weligama (j’y décris nos dépenses et notre quotidien).

11. Unawatuna – 2 jours

Une autre plage principale style “baie” vraiment agréable, et, encore une fois, d’autres plages plus isolées accessibles par scooter.

que faire au sri lanka mirissa palmtree swing

C’est également d’Unawatuna qu’il y a ce fameux spot “Palmtree swing” (photo) devenu très populaire sur instagram, notamment, et qui a depuis fait son entrée dans tous les “top 10 des choses à faire au Sri Lanka” haha.

J’en parle plus longuement et comment s’y rendre dans le guide sur la côte sud.

12. Galle – 1 jour

Galle repose essentiellement sur sa vieille ville et son fort (classés à l’UNESCO également), qui est devenue une “mini ville” qu’on peut visiter.

La ballade autour du vieux fort est vraiment agréable, tout comme les ruelles intérieures, mais une après-midi nous avait suffi.

Sinon Galle offre pas mal d’options directes pour remonter jusqu’à Colombo en quelques heures (bus et trains).

13. Hikkaduwa – 1 jour

Hikkaduwa est malheureusement dans un développement touristique déjà plus avancé, et c’était il y a plusieurs mois déjà…

quand partir au sri lanka Hikkaduwa

C’était en effet une citée balnéaire en plein essor, très prisée des touristes russes (les plus irrespectueux que j’aie pu voir). Donc on n’est pas trop resté sur la plage, qui était vraiment bien squattée.

On a en revanche pu visiter un turtle hatchery (ils récupèrent les oeufs pour les protéger jusqu’à l’éclosion et les relâchent ensuite) et on a eu la chance de pouvoir participer à une remise en mer de bébés tortues pendant le coucher du soleil.

On a également visité un musée (fait par les locaux) qui retrace la catastrophe qu’a été le Tsunami de 2004 (40 000 morts), une expérience forte, mais qui fait énormément relativiser.

Toutes les infos dans l’article dédié à la côte sud.

Voilà, cela conclut plus ou moins notre itinéraire / road trip / circuit / appelle ça comme tu veux au Sri Lanka !

Je vais maintenant aborder plusieurs questions pratiques, celle du budget, mais aussi de quand partir au Sri Lanka, avant de donner quelques derniers conseils pratiques, ou si tu souhaites organiser ton voyage sur mesure en passant par une agence.

Notre budget pour notre itinéraire de 3 semaines

DONC, je vais te présenter notre budget des 24 jours de notre circuit à travers le Sri Lanka (sans tenir compte du volontariat donc).

Ce qui va vite te frapper, c’est à quel point il est possible de voyager au Sri Lanka avec un petit budget. 

quand-partir-au-sri-lanka-budget

Oui, on parle bien de 820€ pour 24 jours pour 2 personnes à explorer un pays, soit 410€ par personne sur place (hors vols).

À noter qu’on a organisé notre itinéraire nous-mêmes, qu’on voyage en mode “backpackers”, donc on privilégie les guesthouses locales qui reviennent moins chers, les petits restaurants locaux qui ne paie pas de mines, mais dans lesquels on mange très bien pour moins de 1€, et qu’on choisit bien nos activités.

Que faire au Sri Lanka ? Réduire ses dépenses !

  • VISA à l’arrivée: 75€
  • Logements : 23 nuits pour 38 900 LKR ce qui fait 1691 LKR (8,35€) par nuit. Soit 4,18€ par nuit par personne.
    On a toujours été en chambre double, on réservait parfois sur booking, parfois en rencontrant des locaux par hasard.
  • Activités & divers : ça inclut beaucoup de choses, le rafting, le safari, location de scooters (800LKR c’est un bon prix), location de planches de surf, etc. Pareil, il ne faut pas hésiter à négocier (sauf les prix d’entrées fixes forcément).
  • Nourriture : Manger local comme je le disais ; vegetable Kotu, vegetable fried rice, nouilles sautées. On mangeait souvent pour 180 LKR par personne (0,88€).  Pour les végétariens, ce n’est vraiment pas un souci.
    Pour donner une idée, un bon resto peut coûter 1000-1500 LKR, on s’en est fait quelques-uns quand même, car ça reste pas cher, qu’on se le dise.
  • Transports : bus (ça ne coute vraiment rien), trains (idéal pour remonter vers Colombo depuis la côte sud) et courses en tuk-tuk.

Quand partir au Sri Lanka ?

Bon là je t’avoue, pour un pays relativement petit, le Sri Lanka est assez relou au niveau des saisons. Il y a 2 moussons, qui apportent leurs bonnes doses de pluies tropicales.

  • “Yala”, qui touche l’Ouest, le Sud et les montagnes, d’avril à septembre.
  • “Maha”, sur la côte Est, de novembre à mars.
quand partir au sri lanka moussons

Source : experiencetravelgroup.com

Bon déjà, une chose à prendre en compte, c’est que la majorité des itinéraires pour touristes et voyageurs incluent principalement le centre (voire montent jusqu’à Sigirya Lion rock) ainsi que le sud-ouest du Sri Lanka (pour ses plages et son surf).
Principalement la partie inférieure montrée sur la carte, ce qui signifie qu’il faut surtout se méfier de la mousson “Yala”.

Ce qui simplifie déjà un peu la chose pour savoir quand partir au Sri Lanka.

Pour la côte ouest, le Sud et les montagnes (centre) :

  • Meilleure période : de décembre à fin mars (idéal en janvier/février)
  • Pire période : avril à juin

Pour la côte Est (Arugam bay (surf)) et le nord :

  • Meilleure période : mars à septembre
  • Pire période : novembre à mars

Les moussons ne sont pas une science exacte, mais ça devrait t’aider à planifier ton itinéraire !

Mais je me suis basé sur des articles anglophones et le bon vieux site du routard pour ces recommandations.

Notre visite au Sri Lanka : derniers conseils pour ton road trip

Ça aura clairement été notre surprise de ce trip en Asie. On savait qu’il y avait de quoi faire au Sri Lanka, mais pas à ce point-là.

Ce n’est d’ailleurs pas pour rien si on y est retourné 4 mois plus tard.

Je pense que ce pays va “exploser” (touristiquement parlant) dans les années à venir, il a vraiment tout pour plaire, montagnes, plages, parcs nationaux et réserves naturelles, des lieux forts culturellement parlant, et surtout, il est extrêmement attractif financièrement parlant..

Donc je ne peux que t’encourager à partir visiter et découvrir le Sri Lanka, et j’espère que cet itinéraire t’en a donné envie et que tu en sais un peu plus sur les choses à faire et à voir sur place !

Si t’as été utile, n’hésite pas à :

    • Me faire part de tes éventuelles remarques, questions, me signaler tes immanquables au Sri Lanka ou simplement me faire savoir que l’article t’a aidé (ça fait toujours très plaisir pour le temps investi) via les commentaires ou directement via mon Instagram. Sinon un petit vote en fin d’article c’est déjà très bien !
    • Recommander ou partager cet article ou ce blog si l’occasion se présente (ou même faire un petit lien si tu tiens un blog, je viendrai jeter un oeil donc dis-le-moi!), le bouche-à-oreille m’aide beaucoup en tant que blogueur indépendant.
    • Jeter un oeil aux autres articles sur le Sri Lanka pour plus d’infos, ils sont là pour ça !

Que faire au Sri Lanka ? Les liens pratiques
🚑 Assurance Voyage : la tourist card de GobyAVA (courts séjours) ou leur plan AVAnture pour les voyages de plusieurs mois (-5% avec le code “JEREMYAVA”)
🚐 Pour tes déplacements : 12GO.Asia est le bon plan !
✈️ Les vols les moins chers pour le Sri Lanka : Skyscanner
🛏 Pour chercher un logement : Airbnb et Booking.com

Merci de m’avoir lu jusqu’ici en tout cas !

Backpackeusement,

Jérémy

Ça devrait aussi t'intéresser !

Laisse un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest
Cet article t'a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?

S'il t'a aidé ou intéressé, ça pourrait servir d'autres ! (Puis ça m'aide beaucoup, aussi!)