Accueil » Asie du Sud-Est » Malaisie » Que faire à Kuala Lumpur en 3 ou 4 jours ? Guide pour visiter la capitale malaisienne !

Que faire à Kuala Lumpur en 3 ou 4 jours ? Guide pour visiter la capitale malaisienne !

by Jeremybackpacker
que faire a kuala lumpur visiter

Tu t’apprêtes à passer quelques jours à visiter la capitale malaisienne et tu te demandes que ce que tu vas bien pouvoir faire à Kuala Lumpur ? Rassure-toi, bien que surtout connue pour son aéroport international et ses fameuses tours jumelles Petronas, Kuala Lumpur a largement de quoi t’occuper pour 3 ou 4 jours.

Kuala Lumpur est souvent (uniquement) considérée comme le point de départ de son itinéraire de voyage en Malaisie. Cependant, entre son centre-ville futuriste et moderne, sa mixité culturelle et ses temples, KL (pour les intimes) mérite d’être explorée et découverte comme il se doit. Tout comme la Malaisie d’ailleurs, bien moins visitée que l’Indonésie, la Thaïlande ou le Vietnam.

En pleine préparation de ton PVT en Australie ou en N-Z ? ✈️
Recevoir des conseils & bons plans sur l'Australie & la N-Z (Plus d'infos)
Mais tu te poses un tas de questions ? Tu souhaites être préparé(e) au mieux pour ton départ ? Recevoir des conseils concrets et des bons plans (jobs notamment), me poser tes questions et être tenu informé sur la ré-ouverture des frontières en Océanie, tu peux simplement t’inscrire ici ✌🏼
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.

Je vais également aborder ce qu’il est possible de faire autour de Kuala Lumpur (Malacca et les Batu Caves notamment).

Ce guide voyage se veut pratique et concret, donc j’y ferai quelques recommandations sur les logements, où manger, comment se déplacer à Kuala Lumpur, sans oublier de décrire notre budget pour nos 4 jours passés à sur place.
Si tu as des questions ou des recommandations à faire, n’hésite pas à les partager en commentaires !

Guide pour Kuala Lumpur | Sommaire

kuala-lumpur-que-faire-visiter-pinterest

Que faire à Kuala Lumpur ? S’y rendre !

Si tu voyages en Asie du Sud-Est, il y a de fortes chances que tu passes par Kuala Lumpur, que ça soit pour un transit de quelques heures ou une escale de quelques jours. Ses deux aéroports internationaux sont devenus des “plaques tournantes” du continent.

Si tu n’as pas encore ton vol, Skyscanner est le comparateur que j’utilise le plus souvent (bien que j’essaie désormais de réduire mes trajets par voie aérienne). Tu as des vols depuis la France à partir de 233€, mais depuis les pays voisins d’Asie du Sud-Est, il y a des billets pour quelques dizaines d’euros.

Bon à savoir : KLIA est l’aéroport international “principal” de Kuala Lumpur, les vols long-courriers y atterrissent (Air France, Qatar, Emirates, etc.) tandis que KLIA2 (anciennement LCCT) est plutôt l’aéroport “low-cost” avec la compagnie aérienne la plus représente Air Asia.

4 options pour se rendre depuis l’aéroport vers le centre-ville

Par centre-ville j’entends la station KL Sentral, qui est clairement le centre névralgique de la capitale. De là, il est très simple de prendre le monorail pour te rendre partout dans métropole.

1. Le Skybus (le moins cher)

Il y en a au départ de KLIA & KLIA2 toutes les 15 minutes et presque 24/24h, il faut compter une 1h-1H15 pour arriver à KL Sentral. Tu trouveras les horaires ici.

Le trajet en Skybus depuis l’aéroport ne coute que 11 ringgits malaisiens (un peu plus de 2€) par personne. Pour info, la conversion en monnaie locale est simple, dis-toi que 5 MYR (Ringgit) = 1€, easy peasy !

C’est clairement l’option que je recommande si tu souhaites réduire tes dépenses en voyage (qui ne le souhaite pas, soit dit en passant ?!)

2. Le train KLIA Ekspress

Le KLIA Ekspress met environ 30 minutes pour rejoindre la station de KL Sentral depuis les aéroports.

Il y a en a toutes les 15 minutes sauf de 1h à 5h du matin. Ça peut être une solution intéressante si tu n’as que 4-5h d’escales et que tu veux tout de même faire quelques visites à Kuala Lumpur.
Le prix est de 55 MYR pour un aller simple et 100 MYR pour un aller-retour, il y a aussi des prix familles.

3. Prendre un taxi pour Kuala Lumpur

Il faut compter de 80 à 110 MYR pour un trajet en taxi depuis l’aéroport vers le centre de Kuala Lumpur.

Il y a également l’alternative Grab, qui est l’équivalent d’Uber en Asie du Sud-Est, mais je n’ai pas connaissance des prix, à tester donc (si certains l’ont fait, n’hésitez pas à le partager en commentaires, ça en aiderait sûrement certains).

Alternative : louer une voiture depuis l’aéroport de KL ?

La location de voiture est quelque chose qui se développe de plus en plus en Asie du Sud-Est. Cela offre plus de liberté et d’autonomie, et les prix en Malaisie rendent la chose encore plus intéressante. C’est surtout pratique pour ceux qui souhaitent faire un circuit de 2 ou 3 semaines en Malaisie et visiter le pays à leur aise.

Les agences de locations ont évidemment compris l’intérêt de rendre des voitures disponibles directement aux aéroports. Je recommande Rentalcars ce sont les numéros 1 et que leurs services sont fiables qu’ils ont souvent les plus les plus intéressants.

Quelle est la meilleure période pour visiter Kuala Lumpur ?

Autant te prévenir, quand tu vas sortir de l’aéroport climatisé, peu importe l’heure, tu vas prendre un mini choc thermique mon pote !

La meilleure période pour visiter la capitale de la Malaisie est entre juin et septembre (ce qui correspond logiquement à la meilleure période pour planifier son itinéraire en Malaisie). C’est la moins période la plus ensoleillée avec le moins de pluie. Ça t’évitera de devoir google “que faire à Kuala Lumpur quand il pleut ?” haha.

Il fait globalement chaud et humide toute l’année à Kuala Lumpur. À tel point que ça peut facilement devenir étouffant. Te réfugier dans les centres commerciaux ou dans la chambre pour les heures les plus chaudes de la journée sera parfois la meilleure sensation au monde.

C’est aussi pour ça que KL est une ville bien active en fin de journée ou en soirée, il y fait plus frais et c’est bien plus agréable pour se balader à Chinatown, Little India ou le Central Market.

Que faire à Kuala Lumpur ? Les incontournables

Que tu visites Kuala Lumpur en 2, 3 ou 4 jours, il y a des immanquables que tout bon guide sur Kuala Lumpur ne manquera pas d’inclure.

Si tu te demandes combien de jours consacrer à Kuala Lumpur, je pense que 3 journées sont profiter des choses à faire et à voir sans devoir se presser. Dans notre cas, on y a consacré 3 jours entiers (en plus de l’arrivée en soirée après l’atterrissage) et on a trouvé ça idéal.

On a réparti nos journées ainsi :

  • Jour 1 : arrivée en soirée, on s’installe et on visite le Central Market / Little India
  • Jour 2 : Chinatown, son marché, les temples dans les environs
  • Jour 3 : visite des tours jumelles et du centre-ville (shopping malls, etc.), balade dans le parc et recherche d’un endroit pour réparer mon pc (si, c’était super important ok ?)
  • Jour 4 : Visite des Batu Caves + départ pour Malacca.

Donc assez logiquement, je vais suivre cet ordre pour parler des choses à faire à KL !

La station de monorail la plus proche de Chinatown et Little India est Pasar Seni. C’est également là que nous avions notre chambre double chez Léo Guesthouse (que je recommande, mais plus d’infos sur “où se loger” plus bas).

Petite carte bien pratique pour visualiser les choses à faire à Kuala Lumpur :

carte visiter kuala lumpur

Source : pompilus.fr

1. Visiter le quartier indien de “Little India”

En début d’article, je parlais de la mixité culturelle de Kuala Lumpur. Little India et Chinatown en sont les parfaits exemples. KL est une métropole cosmopolite comme on dit (plein de points au scrabble ça) et compte environ 45% de Malaisiens, 40% de Chinois et environ 10% d’Indiens.

Little India s’organise autour d’une grande rue marchande en plein air. C’est également là que les amateurs de nourriture indienne y trouveront leur bonheur.

que faire a kuala lumpur little india

Quartier de Little India

Évidemment, entre les échoppes et les petits restaurants locaux, tout est fait pour te faire craquer et ramener ce porte-clé fait main dont tu n’as absolument pas besoin. Le quartier est souvent bien fréquenté, et je pense qu’il y a un marché les samedis, de mémoire.

Transition parfaite, car juste à côté de Little india se trouve le Central Market. Qu’on peut facilement confondre ou inverser, d’ailleurs.

2. Le Central Market de Kuala Lumpur

kuala lumpur que faire central market

le Central Market de Kuala Lumpur

Je parlais d’endroits climatisés où se réfugier en pleine journée, le central market en fait partie !

C’est un marché couvert sur 2 étages qui représente un lieu d’intérêt pour la culture et le patrimoine malais. Tu y trouveras énormément de produits artisanaux, des “souvenirs” à ramener, des statuettes en bois, mais aussi des vêtements, tissus, et draps aux couleurs typiques de la culture malaise.

3. Chinatown, son marché et ses temples

Impossible de visiter Kuala Lumpur sans passer par Chinatown ! Un de ses rares endroits où tu peux trouver une paire d’Adidas toute neuve pour seulement 9€ certifiés authentiques par le vendeur, une aubaine, attends !

Blague à part, se balader dans Petalling Street et rues adjacentes pour parcourir le marché de Chinatown et les temples qui l’entourent font partie des choses à faire. C’est notamment dans ce coin là que tu réalises la multiculturalité de la ville.

Des temples pour presque chaque religion ; bouddhistes, maoïstes et indiens. Je te conseille d’au moins visiter le Sri Mahamariamman Temple qui est le temple indien le plus ancien de la ville. Il y a également une mosquée dans la ville.

que faire a kuala lumpur temple

Le Sri Mahamariamman Temple

que faire chinatown kuala lumpur

Chinatown

On s’est baladé 2-3 fois dans le marché durant notre séjour, car les petits restaurants, les “street food” et les logements les moins chers se trouvent aux abords de Chinatown et Little India. Puis ça reste fun de négocier avec les vendeurs.

Je conseille quand même de bien garder tous ces objets de valeurs en sécurité (j’avais toujours une pochette de voyage sous le t-shirt), car cela fait partie des endroits où il faut rester vigilant.

4. Les tours Petronas !

C’est un peu l’image qui vient directement à l’esprit quand on pense à la capitale malaisienne !

Les tours Petronas sont un peu devenues le symbole de la modernité de Kuala Lumpur. 452 mètres de hauteur, 88 étages, un skybridge les reliant à 170 mètres du sol. Il sera difficile de les rater.

tours petronas kuala lumpur que faire

Pour se rendre aux tours jumelles, le plus simple est d’aller prendre le monorail jusqu’à l’arrêt KLCC. Si tu restes aux environs de Chinatown, une ligne directe qui va de Pasar Seni à KLCC. Tu arriveras directement “sous” les tours, dans l’immense centre commercial Suria KLCC où les fans de shopping (c’est-à-dire pas nous) pourront se faire plaisir.

tour menara kuala lumpur que faire

Tour Menara de Kuala Lumpur

Bien évidemment, se balader autour est entièrement gratuit. Mais forcément, qui dit attraction touristique dit file, monde et patience. Il existe cependant des billets “coupe-file”, j’imagine que c’est utile pour ceux qui veulent voir un maximum de choses une journée.

Non loin de là, la Menara Kuala Lumpur, aussi appelée tour KL (KL Tower), une tour de 421 qui se distingue parmi les autres gratte-ciels, il est possible d’apprécier la vue au sommet en accédant à une plateforme d’observation ou à un restaurant panoramique (je regrette un peu de n’avoir pas insisté auprès de Theresa, notamment pour y apprécier un coucher de soleil !).

De l’autre côté des tours, il y a un parc qui permet d’avoir un autre angle de vue et vaut d’autant plus le détour pour apprécier le spectacle de nuit !

tours petronas visiter kuala lumpur soiree

5. Comment se rendre aux grottes de Batu (Batu Caves) ?

visiter batu caves kuala lumpur

En assumant, encore une fois, que tu restes vers Chinatown, le plus simple sera d’à nouveau de marcher jusqu’à Pasar Seni, mais non pas de prendre le monorail, mais de suivre le pont suspendu sur la droite (une fois en haut des escaliers) et de marcher jusqu’à la station “Kuala Lumpur” (10 min de marche).

De là, tu peux directement prendre le monorail se dirigeant vers les Batu Caves (ligne bleue), qui est l’arrêt terminus.

Une fois sorti de la station, il y a une géante statue qui te guidera vers une grotte qui raconte l’histoire de Ramayana à travers différentes scènes illustrées par des statues.

Et un peu plus loin donc, après avoir passé quelques shops “attrape touristes”, tu arriveras finalement devant la belle et fameuse statue dorée.

visiter batu caves kuala lumpur

La fameuse entrée des Batu Caves

Allez, petit bout de culture, j’suis sympa.

Les grottes de Batu constituent le plus grand sanctuaire hindou en dehors de l’Inde. Pour accéder aux grottes, prépare-toi à monter 242 marches. En bas des marches, se dresse la plus grande statue de Murugan au monde, 43 mètres qui fut terminée en 2006 après 3 ans de construction.

En haut des marches donc, des grottes immenses, des singes, et des touristes (à différencier des singes).

Pour les grottes, je te laisse la surprise, si je te montre tout, c’est moins drôle, non ?

À noter qu’il est possible de visiter les grottes de Batu avec un guide et en réservant une excursion incluant les trajets depuis votre logement pour 12-13€.
La visite des grottes est aussi incluse dans la plupart des tours pour visiter les temples et les choses à voir à Kuala Lumpur accompagné par un guide pour un peu plus de 20€.

Que faire aux alentours de Kuala Lumpur ?

Visiter Kuala Lumpur, c’est bien, explorer la Malaisie, c’est mieux !

assurance-blog-voyage-asie

Découvrir le plan AVAnture de GobyAVA, mon assurance voyage

J’ai évidemment cité une partie des choses à voir à KL, on pourrait aussi rajouter l’Édifice Sultan Abdul Samad, le jardin des orchidées ou encore la rue commerçante de Jalan Bukit Bintang. (On pourrait aussi rajouter l’Aquaria KLCC, mais étant désormais contre les zoos et autres aquariums géants, je te le déconseillerais plutôt).

En revanche, ce que je te conseille volontiers, c’est de ne pas résumer la Malaisie à Kuala Lumpur !

visiter malacca malaisie

Ville de Malacca (ou Melaka)

Si tu es limité par le temps, il y a des excursions d’un jour pour Malacca (lieu atypique à forte influence néerlandaise et classée au patrimoine mondial de l’UNESCO) ou pour la ville de Putrajaya.
Il y a même des sorties organisées pour aller visiter Cameron Highlands en une journée avec départ et retour à KL. Mais cette région mérite selon moi au moins 2-3 jours, mais c’est toujours mieux que rien !

Il est évidemment possible de se rendre par soi-même dans ces régions, notamment via 12GO Asia qu’on avait découvert et qui permet de réserver des transports vraiment pas chers en Malaisie !

Où se loger à Kuala Lumpur ?

Bon, dans une grande ville aussi touristique que KL, il y a en a forcément pour tous les budgets.

Je vais donc recommander 3 “types” de logements (testés ou très bien notés) pour contenter tout le monde (mais je ne vais pas recommander d’hôtels à 100€ la nuit non plus, loin de là).
Conseils : assure-toi qu’il y ait la climatisation dans la chambre/dortoir, c’est presque vital pour passer une bonne nuit !

Logements recommandés à Kuala Lumpur :
Auberges de jeunesse / hostel : Raizzy’s Guesthouse : testée et approuvée, dortoirs et chambres doubles, idéalement situés à quelques minutes de la station Pasar Seni (ça a un peu augmenté depuis notre voyage, mais ça reste très correct)
~
Chambres doubles (privées) : Léo Leisure @ Central Market : confortable et calme pour un petit prix juste pas loin de Little India
~
Logement atypique avec piscine “rooftop” et vue sur les tours : Expressionz KLCC by Wodages et en fouillant j’ai même trouvé un hostel avec une piscine similaire pour 10€/nuit : Sky Society

Les backpackers et voyageurs à petit budget se rendront vite compte que les logements les moins chers se trouvent autour de Chinatown, fief des auberges de jeunesse (et même de certaines guesthouses avec chambres doubles).

piscine roof top kuala lumpurConcernant la fameuse piscine “infinity skypool” (qu’on a tous déjà vu passer quelque part), je pensais que c’était un truc uniquement destiné aux hôtels et appartement hyper cher. Mais il y en a des chambres doubles à partir de 20€, donc ça peut être sympa pour se faire un petit plaisir un jour !

Visiter Kuala Lumpur pour 4 jours : le budget

  • Skybus depuis l’aéroport : 20 MYR
  • Logement : 196+10 MYR
  • Nourriture : +- 350 MYR
  • Activités & divers (souvenirs) : +-140 MYR

Soit un total de 716 MYR soit 153€ donc 76,5€ par personne. Ça parait “beaucoup”, mais ça représente environ 1/5 de notre budget pour nos 3 semaines en Malaisie, car Kuala Lumpur est assez logiquement la région la plus chère du pays.

Que faire à Kuala Lumpur ? Avis & liens pratiques

Kuala Lumpur est probablement une des villes les plus cosmopolites qu’il m’ait été de voir. D’un côté cet aspect très moderne et futuriste du centre avec les énormes centres commerciaux et les gratte-ciels. Et quelques stations de métro plus loin, des temples et des lieux religieux pleins d’histoire.

Niveau budget, tout dépendra de toi et de ta façon de voyager. Tu peux visiter Kuala Lumpur pour 4-5 jours et t’en sortir pour moins de 100€, alors que d’autres y dépenseront le double en 2 jours.

C’est pour cela que je décris des activités gratuites et payantes, car quand tu voyages en sac à dos tu as tendance à faire un maximum de choses par toi-même, alors que quand tu prends tes vacances annuelles de 2-3 semaines, t’as pas forcément envie de tout organiser et planifier toi-même.

Visiter Kuala Lumpur : les liens pratiques
🚑Pour partir assuré : la tourist card de GobyAVA (-5% avec “JEREMYAVA”)
✈️Pour trouver un vol : Skyscanner
🛏Pour chercher un logement : Airbnb et Booking.com
🏄🏽‍♂️Pour voir les activités et excursions
🇲🇾Pour retrouver tous les articles sur la Malaisie
📸On reste en contact via Instagram ?

En espérant que ce guide sur les choses à faire à Kuala Lumpur t’ait plu/aidé, n’hésite pas à me poser tes éventuelles questions ou me signaler tes immanquables de Kuala Lumpur via les commentaires un peu plus bas, ou simplement me dire que le blog t’a été utile, ça fait également toujours plaisir pour le temps investi :).

D’ailleurs, si tu veux partager ou recommander ce blog ou cet article quand l’occasion se présente, sache que le bouche-à-oreille m’aide énormément, mais je te remercie déjà de m’avoir lu jusqu’ici, en tout cas !

Jérémy

Ça devrait aussi t'intéresser !

Laisse un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires

Brugere 01/02/2020 - 05:26

tres interressant le séjour, j’y vais début février

Reply
Jeremybackpacker 01/02/2020 - 09:39

Salut Brugere !

Merci d’être passé par ici, je compte justement retravailler les articles de Malaisie très prochainement, ils en ont besoin, haha !

Au plaisir!

Jérémy

Reply

Des cookies sont utilisés sur ce blog pour te garantir la meilleure expérience. Continue pour accepter. D'accord En savoir plus.

Pin It on Pinterest
Cet article t'a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?

S'il t'a aidé ou intéressé, ça pourrait servir d'autres ! (Puis ça m'aide beaucoup, aussi!)