Accueil » Asie du Sud-Est » Malaisie » L’île de Penang en Malaisie : Visiter Georgetown et les incontournables de l’île

L’île de Penang en Malaisie : Visiter Georgetown et les incontournables de l’île

by Jeremybackpacker
penang georgetown que faire en malaisie quand partir

C’est donc à la suite d’une délicieuse nuit dans le bus après 3 jours passés aux îles Perhentian que nous arrivons sur l’île de Penang, en Malaisie. À Georgetown, plus précisément. Comme pour la plupart des articles de ce blog, mon but n’est pas uniquement de faire un top 10 des choses à faire à Penang (même si entre le street art de Georgetown et les plages tout autour de l’île, il y a de quoi faire).

Non, l’objectif est plutôt de rédiger un guide pratique qui se veut complet (en tout cas, c’est le but, haha).

En pleine préparation de ton PVT en Australie ou en N-Z ? ✈️
Recevoir des conseils & bons plans sur l'Australie & la N-Z (Plus d'infos)
Mais tu te poses un tas de questions ? Tu souhaites être préparé(e) au mieux pour ton départ ? Recevoir des conseils concrets et des bons plans (jobs notamment), me poser tes questions et être tenu informé sur la ré-ouverture des frontières en Océanie, tu peux simplement t’inscrire ici ✌🏼
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.

Quand et comment se rendre à Penang (depuis Kuala Lumpur et les autres points d’intérêts de la péninsule malaise) ? Où se loger et où manger ? Que faire et que voir à Georgetown et aux alentours ? Le tout en partageant mon avis objectif, mais aussi notre budget en fin d’article !

À noter que manière générale (et donc durant nos 3 semaines en Malaisie), on voyage plutôt en mode “backpackers” à petit budget. Cependant, j’essaie de rédiger des articles utiles à tous les types de voyageurs.

Puis je me dis que personne n’est jamais contre quelques bons plans pour faire des économies, de toute façon.

Si tu as la moindre question, remarque ou conseil à partager sur l’île de Penang, n’hésite pas à les partager en commentaires (ça aidera d’autres voyageurs) ou directement en m’écrivant sur Instagram !

Visiter Penang & Georgetown | Sommaire & épingle

georgetown-penang-malaisie-blog

La meilleure période pour visiter Penang et Georgetown

Je l’explique de manière plus détaillée dans l’article dédié à notre itinéraire de 3 semaines en Malaisie, mais le climat malaisien n’est pas le plus simple.

La Malaisie péninsulaire subit en effet 2 moussons par an. Celle d’hiver qui touche la côte Est du pays, et celle d’été à l’ouest.

Concernant Penang et sa capitale Georgetown (tout comme l’ouest de la Malaisie (en incluant Langkawi)), c’est donc la mousson d’été (de fin mai à septembre) qu’on voudra éviter. Bien que le climat et la météo y affichent une moyenne au-delà des 25° toute l’année, c’est surtout la pluie qu’on préfère généralement éviter (c’est un Belge qui parle, crois-moi).

La meilleure période pour visiter l’île de Penang s’étend donc de novembre à avril.

À noter que de décembre à janvier, les festivités de fin d’année organisées sur l’île attirent beaucoup de touristes, c’est toujours bon à savoir pour ceux qui préfèrent (comme nous) éviter les foules et les hautes saisons touristiques.

Pour plus d’infos détaillées sur le climat malais, il y a toujours ce bon vieux routard.

que faire a penang malaisie

Comment se rendre à Penang ?

L’état de Penang étant devenu une des destinations les plus populaires de Malaisie, s’y rendre est devenu relativement simple, d’autant plus que Penang possède son propre aéroport (plutôt utilisé pour des vols internes ou depuis Singapour). Pour se rendre en Malaisie par avion, Kuala Lumpur reste de loin l’option la moins chère.

Trouvez les vols les moins chers pour la Malaisie :
France – Kuala Lumpur
Belgique – Kuala Lumpur 
Kuala Lumpur – Penang

Si tu es déjà en Asie ou ailleurs, le plus simple reste que tu fasses une recherche personnalisée.

En bus (le moins cher)

C’est de cette manière qu’on a voyagé durant nos 3 semaines, car les bus et les autocars ne coutent vraiment pas grand-chose, ce n’est pas le plus rapide ni le plus confortable, mais ça t’amène d’un point A au point B, et c’est tout ce qu’on demande.

D’autant plus qu’on a découvert le site 12Go.Asia qui permet de trouver des bus (ou autres moyens de transport quand disponibles) un peu partout en Asie du Sud-Est, et ça nous a été particulièrement utile en Malaisie ! Tu entres le trajet souhaité et les dates et t’as plus qu’à réserver, c’est fiable, c’est comme ça qu’on a trouvé un bus de Kuala Besut (îles perhentian) à Penang !

Powered by 12Go Asia system

Pour donner une idée, il y a des bus qui vont de Kuala Lumpur à Penang à partir de 13€, par exemple.

Les autres moyens de transport pour s’y rendre

Il est également possible de rallier l’île en réservant un taxi ou un chauffeur privé, c’est en générale plus rapide, plus confortable, mais plus couteux. Compter environ 200 Ringgint (+- 40€) pour le trajet en taxi.

Autre alternative, la location de voiture en Malaisie. C’est de plus en plus populaire, car ça offre une liberté indéniable et qu’on peut trouver des locations à partir de 100€ par semaine. Il est même possible de récupérer la location directement à l’aéroport. Tu peux jeter un oeil aux locations de voiture en Malaisie.

Que faire et que voir à Penang ?

Avant d’en venir aux meilleures choses à visiter à Georgetown ainsi qu’aux alentours, rien de mieux qu’une carte pour se faire une idée globale de l’île.

Carte de l’île de Penang

Si, comme moi avant de m’y rendre, tu pensais que Penang et Georgetown c’était plus ou moins la même chose. Sache que non, loin de là.

L’île de Penang est un état de Malaisie, et Georgetown en est uniquement sa capitale, et ne représente qu’une petite partie de l’île.

Désolé pour la qualité de la carte, mais c’est la plus claire que j’aie trouvée.

carte penang malaisie

Carte de Penang. Source : voyageenfamille.com/

Il y a cependant de fortes chances que tu réserves un logement (recommandations plus bas) à Georgetown, car c’est pour sa capitale et son street art que l’île est devenue populaire.

Carte de Georgetown

carte georgetown penang malaisie

Carte de Georgetown. Source : nashaplaneta.ne

Il ne faut cependant pas négliger les alentours et les plages comme celle de Batu Ferringhi, facilement accessibles en bus (tu trouveras la carte détaillée des bus ici). Donc par simplicité, on logeait toujours à Georgetown et on explorait les alentours en bus.

1. Découvrir le street art à Georgetown

La ville de Georgetown est devenue très réputée pour son “street art”, son architecture (et ses spécialités culinaires!). À tel point que Georgetown (avec Malacca) fait partie des deux villes de Malaisie classées au patrimoine mondial de l’UNESCO.

On s’y est rendu sans trop savoir à quoi s’attendre, et on y aura passé 2 jours entiers à parcourir les rues à la recherche des nombreux graffitis comme des gosses.

Il y a tellement d’oeuvres de street art un peu partout dans la ville, que l’office du tourisme a mis en place une carte qui permet de les retrouver plus facilement.

On doit une bonne partie de ces oeuvres à l’artiste Ernest Zacharevic, artiste peintre de passage à Georgetown avant de s’y installer pour de bon !

Je n’ai pas d’attrait en particulier pour le street art, mais les oeuvres et les fresques murales de Georgetown valent vraiment le détour. On peut vraiment parler d’oeuvres artistiques, car bon nombre de ces peintures murales sont associées à des objets réels (vélos, balançoires) ou des éléments d’une maison (fenêtres, portes).

penang georgetown que faire en malaisie

“Kids on Bicycle”, une des oeuvres les plus connues de Georgetown

Georgetown penang malaisieGeorgetown penang malaisie

Chercher les peintures murales et autres graffitis est vraiment un moyen agréable d’explorer la ville, et c’est aussi un bon moyen de “se perdre” dans des petites ruelles et découvrir la culture malaise et des petits coins sympas pour manger.

Habituellement, on est plutôt “nature” et grands espaces plutôt que “ville” en voyage. Mais l’ambiance et l’architecture de Georgetown en font une ville à part en Malaisie, tant la mixité culturelle y est forte. Penang d’ailleurs le seul état de Malaisie où les Malais ne sont pas majoritaires.

On y trouve ainsi des temples (Snakes Temple, le Wat Chaiyamangkalaram et le temple Kek Lok Si (bouddhistes)), des mosquées, des églises, mais aussi un quartier indien “Little India”, et des tas de bâtiments à l’architecture chinoise et japonaise, bref !

Les quartiers de la vieille ville et du centre historique (inscrit à l’UNESCO) de Georgetown représentent donc un mélange d’architecture coloniale et de style chinois.

Si tu souhaites plus d’informations sur le street art et les oeuvres urbaines de la ville, Pierre (du blog “unnotremonde”) a rédigé un top 15 des oeuvres à ne pas louper.

Conseil : si tu veux pouvoir prendre des photos sympas sans devoir faire la file ou/et éviter la majorité des autres touristes, je te conseille de te balader tôt le matin.

2. Les autres endroits à visiter à Georgetown

Il y a des chances que pendant votre chasse au street art, vous passiez de l’un ou l’autre point d’intérêt de la ville, mais en voici une petite liste (c’est maintenant que tu sors Maps.me ou google maps pour les sauvegarder).

Le manoir de Cheong Fatt Tze (Cheong Fatt Tze Mansion)

Cheong Fatt Tze Mansion Georgetown Penang

Cheong Fatt Tze Mansion. Source : booking.com

Également appelée “le manoir bleu” (the blue mansion), cette maison est reconnue comme était “la plus connue de Malaisie”. Sa couleur bleu indigo dominante fait que tu ne peux pas vraiment la louper. Je t’avoue que ça ne m’a pas marqué à outre mesure.

Le manoir est situé dans la rue Leith à George Town et fait partie des constructions inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO. Pour ceux qui veulent se faire plaisir, il est également possible d’y séjourner pour une ou plusieurs nuits.

2. L’univers artistique de Hin Bus Depot

Bon ok, j’avoue, on a loupé cet endroit, shame on us. Mais on apprend de ses erreurs, donc grâce à moi, tu ne feras pas la même. C’est beau ce qu’on vit.

C’est à l’origine une gare routière pour bus (bien vu) qui a petit à petit été transformé en un lieu communautaire pour artistes en tout genre. À ‘l’origine ? Encore ce bon vieux Ernest cité plus haut et une exposition en son honneur.

Tu peux désormais t’y rendre pour voir des oeuvres peintes sur des ruines ou encore y voir des projections de films (en juillet uniquement), plus d’infos sur leur site.

3. Les quartiers multiculturels de Georgetown

On a donc passé 2 jours à arpenter les rues de la capitale de Penang, sans forcément suivre une liste de “choses à voir”, le fait de chercher les oeuvres de street art permet de voir une bonne partie de la ville.

georgetown penang malaisie centre

Aperçu du Snake temple, en plein coeur de Georgetown

Mais voici quelques quartiers qu’il serait dommage de rater.

  • Armenian & Chulia Streets : rues incontournables pour apprécier le street. Attention heures touristiques, si comme nous, tu n’es pas un fan des grandes foules, plutôt s’y rendre en début ou en fin de journée. Non loin de là se trouve aussi le “Sun Yat-Sen Museum”, un musée (encore bien vu) populaire de la ville.
  • Little India (le quartier… Indien, bien vu Billy) : en plein coeur de Georgetown
  • Chew Jetty : sorte de “mini port” construit à l’origine par des Chinois. C’est en fait une succession de pilotis en bois qui vaut le détour
  • Gurney Drive (Persarian Gurney) : promenade le long de la plage où règne un mélange de modernité (les gratte-ciels, buildings et centres commerciaux s’y imposent petit à petit) et de tradition avec les nombreux “Hawkers” (vendeurs de street food locale) et restaurants locaux à petits prix.
    Pour info, ça répond à la question “où manger à Georgetown”, mais tu trouveras ces “Hawkers” un peu partout dans la ville, on y mangeait régulièrement même si ce n’est pas le plus simple pour trouver des options végétariennes.
    Paradoxalement, c’est aussi là que tu trouveras un bon paquet d’hôtels, peu accessibles à nous les backpackers, haha.

Pour ceux intéressés par l’histoire et la culture, il existe des visites guidées d’une demi-journée sur le vieux centre-ville historique. Il est également d’allier l’agréable à l’agréable en combinant visite guidée et dégustations des plats qui font de Georgetown un lieu réputé pour sa gastronomie, je parle beaucoup trop bien, que m’arrive-t-il ?!

Que faire aux alentours ?

Bon, Georgetown c’est sympa, mais Penang c’est aussi des plages, “Penang Hill”, un parc national, etc. !

Pour te déplacer sur l’île, tu as 2 options :

  • Les bus locaux, peu chers et assez bien organisés
  • L’application “grab” qui est l’équivalent d’Uber sur l’île.

La plage de Batu Ferringhi et son marché de nuit

penang malaisie georgetown plage

Pour le jour 3, on décidera d’aller faire un tour sur la plage de Batu Ferringhi l’après-midi puis faire un tour au night market.

Pour s’y rendre depuis Georgetown, rien de plus simple, faut choper le bus 101, ça prend 30-40 min de mémoire et ça ne coûte presque rien (2-3 MYR).

L’endroit commence à voir pousser de plus en plus d’hôtels et d’activités touristiques (balade à chevaux sur la plage (j’ai pour habitude d’inciter les gens qui passent ici à boycotter toute activité où les animaux sont “au service” de l’homme), scooters des mers, kitesurfing, etc.).

Je conseille d’y rester jusqu’au coucher de soleil, pour le plaisir des yeux, puis d’aller au marché nocturne, qui a de quoi s’occuper pour une bonne heure facilement.

Il y a également pas mal d’endroits de street food vraiment pas chers.

Grimper à Penang Hill pour apprécier la vue

C’est littéralement une “station de montagne”, sur papier, ça ne sonne pas très joli. Mais la vue au sommet l’est bel et bien en revanche !

C’est devenu une attraction très touristique, dire le contraire serait mentir.

assurance-blog-voyage-asie

Découvrir GobyAVA, mon assurance voyage

Pour se rendre à Penang Hill depuis Georgetown, il faut d’abord prendre la ligne de bus 202 (compte environ une heure en fonction d’où tu loges). Tu arriveras au pied de la montagne, tu as ensuite 2 options :

Il y a notamment un jardin botanique et des guesthouses, mais tu trouveras bien plus d’informations sur les choses à faire et voir au sommet sur le site officiel de Penang Hill.

Le parc national de Penang

Situé au nord-ouest de l’île, le Penang national park est une manière de retrouver la jungle et la forêt tropicale malaisienne (sinon il y a mon guide complet sur Taman Negara).

Je t’avoue qu’on a eu la flemme d’y aller. D’une part, car on se dirait que ça serait comme Taman Negara, mais “en moins bien”, et aussi, car la flemme parfois, ça ne s’explique pas.

L’entrée y est gratuite et si tu désires plus d’infos, les globe blogueurs ont écrit un article complet sur leur escapade dans le parc national !

Si ce n’est pas assez pour toi, il y a toujours ce bon vieux top 10 des choses à faire de Tripadvisor.

Où se loger à Penang (Malaisie) ?

Georgetown Penang MalaisieJe recommande vivement de loger à Georgetown, c’est là que tu trouveras un grand choix de logements pour tous les budgets.

Pour ceux qui ne sont là que pour les plages et la farniente, Batu Ferringhi fera leur bonheur. Je pense pensais qu’il n’y avait que des hôtels de luxe et resorts, mais il y a des chambres à partir de 15€ pour deux !

Pour venir à nos moutons, on avait pris le bus depuis Kuala Besut, donc, l’avantage des bus de nuit, c’est que t’économises une nuit de logement (pas folle la guêpe). Le désavantage, c’est que t’arrives souvent hyper tôt, que t’es plutôt crevé.

Puis, pas de bol, notre bus s’arrêtait à la gare routière au sud de Georgetown, on a donc dû prendre un grab à 6h du matin pour arriver à l’auberge.

Dans ce cas-là, vérifie bien qu’il y a une possibilité de check-in 24h/24. Le pauvre monsieur de garde réveillé, on a pu aller dormir quelques heures.

On sera resté 3 nuits pour 150 MYR (soit 10€ par nuit pour une chambre double avec climatisation et wifi), le homestay s’appelle 1921 Art gallery mais impossible de le retrouver sur booking.

Du coup, voilà quelques logements recommandés à Georgetown :
Auberge de jeunesse / Hostel : le Third street station à 4€ le lit est un hostel “capsule”, et pour en avoir testé quelques-uns, je suis vraiment fan de ce concept ! Sinon, le The 80’s Guesthouse pour un petit-déj inclus.
~
Chambres doubles : Chose inédite, le Third street station propose des lits doubles “capsules”. Pas l’idéal pour l’intimité, mais j’aurais aimé tester une fois. Pour des chambres plus classiques à 10€, le Cocoa Mews Cafe and Homestay est très bien noté.
~
Hôtels : Pour ceux qui veulent se faire plaisir, le The Southern Boutique Hotel, sinon le fameux Blue Mansion dont je parlais plus haut.

Notre budget pour 3 jours

Donc, pour 3 jours et 3 nuits à visiter Georgetown et ses alentours directs, niveau budget, ça donne :

  • Bus de nuits depuis Kuala Besut + Grab : 107 MYR
  • Logement : 150 MYR
  • nourriture : 240 MYR
  • Activités et autres : 60 MYR

Donc 557 MYR au total (soit 118€ pour deux, donc 59€ par personne, un peu moins de 20€ par jour par personne).

Il y a évidemment bien d’autres choses à faire sur Penang, nous on a préféré se limiter à visiter Georgetown principalement et passer une journée à la plage de Batu Ferringhi, qui aura été une belle surprise de notre voyage en Malaisie !

Où se rendre après Penang ?

Plusieurs options s’offrent à toi, le “sens” de notre circuit en Malaisie voulait qu’on se dirige gentiment vers Kuala Lumpur, mais on avait évidemment prévu d’aller passer quelques jours dans les plantations de thés et les montagnes de Cameron Highlands.

quand partir en malaisie Cameron Highlands

Les plantations de thé de Cameron Highlands

Cependant, beaucoup continuent leur route vers le nord du pays et vont passer plusieurs jours dans l’archipel de Langkawi, pour prendre une bonne dose de plages paradisiaques de sable blanc et d’exploration de fonds marins et autres tortues (ce que nous avions fait à Perhentian Islands, qui représente donc la 3e option (un peu plus lointaine, certes)).

Georgetown et Penang : avis et conseils

Georgetown sera surement l’endroit le plus atypique que tu verras en Malaisie, en tout cas ça a été le cas pour nous.

Honnêtement, je pense que 3-4 jours à Penang suffisent (2 jours pour Georgetown et 2 jours pour voir les alentours), mais c’est évidemment propre à chacun et chacune.

Dernier conseil, je parle assez peu de la gastronomie à Georgetown, qui en fait, avec le street art, la deuxième chose qui fait sa réputation. Voyageant en mode “backpacker”, on se fait très peu de restaurants en voyage, privilégiant la street food.

Mais si tu as l’occasion d’en tester quelques-uns ou même de prendre des de cuisine et que le milieu culinaire t’intéresse, fais-toi plaisir !

Visiter Penang : les liens pratiques
🚑Assurance Voyage : la tourist card de GobyAVA (courts séjours) ou leur plan AVAnture pour les voyages de plusieurs mois (-5% avec le code “JEREMYAVA”)
✈️Les vols les moins chers pour la Malaisie : Skyscanner
🛏Pour chercher un logement : Airbnb et Booking.com
🏄🏽‍♂️Pour voir les activités et excursions
🇲🇾Pour retrouver tous les articles sur la Malaisie

En espérant que cet article t’ait plu/aidé pour ton voyage en Malaisie. Si c’est le cas, n’hésite pas à :

  • Me faire part de tes éventuelles remarques, questions, me signaler tes immanquables de Penang ou simplement me faire savoir que l’article t’a aidé (ça fait toujours très plaisir pour le temps investi) via les commentaires ou directement via mon Instagram.
  • Recommander ou partager cet article ou ce blog si l’occasion se présente (ou même faire un petit lien si tu tiens un blog, je viendrai jeter un oeil donc dis-le-moi!), le bouche-à-oreille m’aide beaucoup en tant que blogueur indépendant.
  • Jeter un oeil aux autres articles sur la Malaisie ainsi que notre itinéraire complet de 3 semaines.

Merci de m’avoir lu jusqu’ici en tout cas !

Backpackeusement,

Jérémy

[Soutenir ce blog ? Afin de continuer à faire vivre ce blog et pouvoir y consacrer du temps, cet article comporte des liens affiliés. Ce qui signifie que si tu les utilises, le prix est exactement le même (dans cas certains, il y a même une réduction), mais ça permet de soutenir ce blog indépendant et mon travail (donc ça m’aide beaucoup ! Si t’es vraiment une belle personne, n’hésite pas à revenir pour passer par un de ces liens 🙌🏼). Je ne recommande que des services ou agences en lesquels j’ai entièrement confiance et qui sont en accord avec mes valeurs (pas de liens Amazon ici, par exemple). Merci pour ton soutien !]

Ça devrait aussi t'intéresser !

Laisse un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires

Bahman 03/01/2020 - 22:40

Bonjour, merci de tous efforts a écrire; en détail; votre voyage; personnellement; j;ai bien .aime; et j;ai trouve pas mal; d;idées et d:astuces; qui vont; m,aider durant mon séjour en Malaisie prochainement.

Reply
Jeremybackpacker 04/01/2020 - 10:51

Salut Bahman,

Merci, content que l’article te soit utile, il est fait pour ça ! Et oui, c’est beaucoup de travail de rédiger des articles complets et détaillés 🙂

Bon voyage en Malaisie ! 🙂

Reply

Des cookies sont utilisés sur ce blog pour te garantir la meilleure expérience. Continue pour accepter. D'accord En savoir plus.

Pin It on Pinterest
Cet article t'a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?

S'il t'a aidé ou intéressé, ça pourrait servir d'autres ! (Puis ça m'aide beaucoup, aussi!)