Accueil » PVT Australie » Préparer son départ » Working Holiday visa Australie : faire sa demande de PVT [Tutoriel 2022]

Working Holiday visa Australie : faire sa demande de PVT [Tutoriel 2022]

par Jeremybackpacker
demande pvt australie working holiday visa

S’il y a bien une opportunité qui a changé ma vie, c’est celle du Working Holiday Visa (WHV) en Australie ! Ce visa est plus communément appelé Programme Vacances Travail (PVT) dans les pays francophones. C’est en effet en découvrant ce fameux PVT que j’ai décidé de quitter mon travail pour partir seul en Océanie fin 2015. Depuis, il m’a été impossible de revenir à « ma vie d’avant », et ce blog est né en 2018 pour partager cette expérience incroyable, et encourager celles et ceux qui y aspirent à se lancer.

La demande du PVT Australie a un peu évolué ces dernières années, d’où cet article dans lequel on va voir ensemble comment obtenir son précieux Working Holiday Visa étape par étape.

Faire sa demande en ligne n’est qu’une étape clé de la préparation de ton PVT, mais il faudra également réserver ton vol, choisir une bonne assurance PVT, choisir ta ville d’arrivée. Si tu ne sais pas vraiment dans quel ordre procéder, l’article partir en Australie : préparer son PVT en 15 étapes.

En quoi consiste le Working Holiday Visa ?

Le Working Holiday Visa est un visa que l’on pourrait traduire littéralement par « travail – vacances ». Il s’agit d’un accord bilatéral entre 2 pays (dans ce cas-ci, entre l’Australie et la France (ou entre l’Australie et la Belgique)).

Ce visa s’adresse à un public bien spécifique (on va voir les conditions ci-dessous) et a un objectif assez précis, combler le manque de main-d’œuvre en Australie. De moins en moins d’Australiens aspirent à travailler dans les champs ou dans les zones reculées, c’est là que les backpackers et les PVTistes entrent en jeu !

Quelles sont les conditions pour obtenir son Working Holiday Visa (âge, etc.). ?

L’opportunité que représente le WHV (voyager et travailler pendant 1 an (renouvelable 2 fois sous conditions (voir article travailler en Australie)) est assez logiquement soumise à quelques conditions.

Le visa Working Holiday peut donc être délivré aux personnes qui en font la demande avant de se rendre en Australie. Il permet de séjourner un an sur le territoire australien afin de découvrir la culture du pays, mais aussi de travailler durant 6 mois maximum pour le même employeur (12 mois dans le secteur agricole). Il est également possible de suivre des cours dans le pays durant 4 mois ou encore d’effectuer un stage durant 6 mois. Il s’agit donc du visa idéal pour les personnes qui souhaitent découvrir le pays sur une longue période. L’Australie étant un pays particulièrement vaste et riche, disposer d’un an pour le parcourir est une formidable opportunité !

L’autre bonne nouvelle, c’est qu’il n’existe aucun quota de PVT délivrés par l’immigration australienne (contrairement à d’autres PVT comme celui pour le Canada).

Voici les conditions principales pour obtenir son sésame (passeport, âge, preuve de fond) :

L'âge (pour les Français et pour les Belges)

Pour les Français : avoir entre 18 et 35 ans

Depuis le 1er juillet 2019, le nouvel accord entre la France et le gouvernement australien est entré en vigueur. Tu peux désormais prétendre au PVT pour l'Australie jusqu'à 35 ans. Tu pourrais même faire ta demande de Working Holiday Visa jusqu'à la veille de tes 36 ans !

Si certains termes sont nouveaux pour toi, sache que PVT (Programmes ou Permis Vacances Travail), WHV (Working Holiday Visa) ou encore VVT (Visa Vacances Travail) concerne le même visa qui te permet de voyager et travailler en Australie.

Pour les Belges : avoir entre 18 et 30 ans

Yes, notre gouvernement fait des merveilles, et ce, à tous les niveaux.  Nos voisins français ont accès à 15 PVT's, tandis que nous, ça stagne à 5. Et forcément, tous limités à 30 ans (jusqu'à la veille des 31 ans, ceci dit).

Pour rappel, le gouvernement australien a publiquement annoncé qu'il était enclin à renégocier l'âge d'éligibilité (pas facile à dire, essaie). C'est donc aux autres pays de faire le nécessaire pour resigner un accord, une histoire d'ambassade, de consulats et de paperasse qui tarde donc. (étonnant pour la Belgique, tiens).

Posséder un passeport valide

Ça parait évidemment, mais il faut cependant que ton passeport soit valide pour toute la durée de votre voyage en Australie. Donc prévois large pour être tranquille.

Si tu pars en aller simple, même si tu penses rester 6 ou 8 mois (c'était mon cas lors de mon premier départ en Australie) je te conseille vivement d'avoir un passeport valide pour au moins deux ans. Pourquoi ? Parce que le mien était valide pour un  an encore au moment de mon arrivée. Et après quelques semaines seulement, je savais que mon aventure durerait 2 ans.

Du coup, quand je suis rentré 3 mois en Belgique, j'ai dû refaire une demande de passeport à la ma commune, et notifier l'immigration australienne en remplissant un formulaire, en envoyant des documents, etc.

Comment obtenir son passeport ?

Pour les Français Pour les Belges
Se fait dans n'importe quelle mairie (tu peux pré-remplir une demande sur le site de l'ANTS) Se fait auprès de votre commune
On parle d'un délai d'obtention de 3 semaines en moyenne (ça monter jusqu'à 1 mois) Délai d'obtention de 5 jours ouvrables après la demande
Coûte 86 euros Coûte 65 euros
Possibilité de faire une demande urgente (1 à quelques jours, je n'ai pas trouvé le prix) Possibilité de demande urgente (1 jour ouvrable) pour 240 €, oui oui.
Plus d'informations Plus d'informations
Ne pas partir avec un enfant à charge

Ce qui est drôle, c'est qu'il précise qu'il ne faut pas être accompagné d'un enfant dont tu es responsable à ton arrivée en Australie.

Du coup, si t'as un enfant, mais qu'il est relou ou qu'il est nul au basket, tu peux l'abandonner et partir en PVT en Australie, sans pression.

Justifier avoir les fonds nécessaires

Le gouvernement australien a mis en place un minimum de fonds nécessaires requis pour pouvoir partir 1 en Australie auxquels il faut avoir accès en cas de besoin.

Il faut bien comprendre la nuance, "avoir accès". Il faut pouvoir prouver avoir accès à 5000 dollars australiens (AUD) auprès des services d'immigration australiens (actuellement +-3300€, ça évolue avec le taux de change, vérifie avant ton départ) et non pas les "avoir sur soi". Toute façon, se balader avec 3000 balles en poche n'est pas la meilleure idée du monde.

Personnellement, avant de quitter mon job, j'avais mis de côté et placé mes économies sur un compte épargne. Donc j'ai fait une demande d'attestation de fonds bancaires de mon compte à ma banque. (Ce document s'obtient auprès de votre banque, le coût varie en fonction de celle-ci).

UPDATE AVRIL 2019 : il faut désormais joindre une preuve de fonds durant votre demande de Working Holiday Visa en ligne, le site PVTistes.net en a fait un article détaillé. Certains m'ont rapporté avoir fait uniquement un screenshot de leurs comptes en ligne et que c'était suffisant, c'est également rapporté sur certains forums. Si tu pars en aller simple, tu dois également pouvoir justifier les fonds nécessaires pour un vol retour EN PLUS de ces 5000 AUD.

Comment obtenir un Working Holiday visa Australie ?

Le visa Working Holiday ne peut être obtenu qu’en formulant une demande officielle sur le site de l’immigration australienne ou auprès d’une plateforme en ligne agréée :

NOTE IMPORTANTE : Si tu possèdes un passeport français, belge ou canadien, c’est bien le Working Holiday Visa subclass-417 que tu dois demander.

Dans les 2 cas, tu devras logiquement fournir des informations personnelles (nom, âge, adresse, pays de naissance, téléphone, diplôme, occupation actuelle, situation…), des informations figurant sur le passeport, l’adresse de résidence actuelle, mais aussi demandant si la personne compte travailler durant son voyage, si elle a déjà obtenu un visa Working Holiday, si elle a des enfants à charge et bien d’autres choses encore sera donc à remplir.

La différence entre ces 2 méthodes est principalement la langue ; via le site de l’immigration, cela sera en anglais (mais il existe des tutoriels étape par étape) ou si tu choisis de passer par un service agréé, tu fournis les infos en Français, et eux s’en occuperont pour toi.

Combien coûte le PVT pour l’Australie ?

Le prix du Working Holiday Visa australien est actuellement de 495$ australiens (environ 330€ au cours actuel). Le visa est à payer à la fin de ta demande en ligne.

Cela implique que tu peux te voir refuser le visa malgré le paiement. Mais si tu remplis les conditions et que tu ne fais pas de blague à l’immigration (il y a des questions cocasses ; notamment pour savoir si tu comptes importer des armes ou de la drogue), tu devrais l’obtenir sans problème.

Quel est le délai d’obtention du PVT Australie (une fois la demande faite) ?

Cela peut grandement varier, surtout depuis la crise sanitaire qu’on a tous connue.

Fin 2015, je pense avoir reçu ma « Grant Letter » (lettre d’acceptation à monter à la douane australienne à ton arrivée) sur mon Immiaccount (donc via le site de l’immigration australienne) en moins d’une heure !

Si tu choisis cette option, tu recevras ensuite un email pour t’inviter à te connecter et aller télécharger ta « grand letter » (une fois qu’elle sera disponible).

Sur le site officiel, voici les délais de traitement actuels :

  • 50% des demandes : moins d’une journée
  • 75% des demandes : 28 jours
  • 90% des demandes : 3 mois

Si tu passes par un service agréé ; il faut compter 1 mois au minimum, en général.

Les prochaines étapes une fois ton WHV obtenu ?

Une fois décidé(e), faire ta demande de PVT est la première étape importante.

Des personnes ont déjà fait l’erreur de réserver leur vol avant d’avoir obtenu leur visa. En cas de traitement prolongé ou de refus, la compagnie aérienne ne te remboursera évidemment pas.

Mais, une fois ton précieux obtenu, il va falloir

Pour cela, je t’invite à nouveau à suivre mon guide complet pour préparer ton PVT en 15 étapes (et ne rien oublier !)

Quelles sont les autres formes de visa ?

Pour terminer, si tu ne remplis pas / plus les conditions pour le Working Holiday visa, il existe d’autres possibilités.

Pour se rendre en Australie, il est forcément nécessaire de disposer d’un visa. Il y a notamment le visa touristique qui permet de visiter le pays durant 3 mois maximum, de rendre visite à de la famille ou des amis, de faire du bénévolat ou encore de suivre des études. Il est aussi nécessaire pour faire une halte en Australie durant une croisière ou encore en cas de transit lors d’un voyage vers un autre pays.

Si tu souhaites partir étudier en Australie ou y faire un stage, il existe aussi un visa étudiant. Pour cela, je te recommande fortement de contacter des organismes agréés pour avoir toutes les informations, car les démarches sont plus longues (je t’en recommande un dans l’article dédié aux études en Australie).

Il existe également le visa affaires qui donne accès aux mêmes avantages que le visa touristique à la différence qu’il est aussi possible de mener des recherches professionnelles en Australie comme prospecter pour un emploi, se renseigner en vue de créer un business sur place, participer à des conférences, des séminaires ou encore mener des négociations.

2.3/5 - (3 votes)
Cet article t'a été utile ? N'hésite pas à le partager ou l'envoyer à un proche. :)

Ça devrait aussi t'intéresser !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Des cookies sont utilisés sur ce blog pour te garantir la meilleure expérience. Continue pour accepter. D'accord En savoir plus.